Archive

Archives pour la catégorie ‘Faune & flore’

Pérou / Bolivie – Les lamas

Bonjour tout le monde !

Après un petit break de fin d’année sans articles… je suis de retour pour compléter la collection de photos prises lors de mon voyage au Pérou et en Bolivie avec mes camarades Samuel, Aurore et Mathieu.

Pour reprendre l’écriture, quoi de plus motivant à mes yeux qu’un article entièrement consacré à l’animal emblématique de la région andine : le lama. Je me libère rapidement des jeux de mots avec leurs cousins éloignés : Serge, Bernard, Dalaï, Lorenzo et surement d’autres patronymes moins connus.

Nous utilisons souvent le terme lama pour tout ce qui y ressemble mais il existe 4 espèces : le lama, l’alpaga (connu pour sa fourrure), le guanaco (le lama sauvage) et la vicogne (espèce menacée donc protégée, chassée pour sa peau). Pendant ce voyage nous avons vu beaucoup plus de lamas en Bolivie qu’au Pérou : surement car la région autour de Cuzco (Pérou) est plus urbanisé et donc moins propice à l’élevage.

Le Machu Picchu reste visité par ces jolies bêtes qui ont peut-être été déposées là par hélicoptère, pour nos photos de touristes :-) Lire la suite…

Guadeloupe (2/3) : végétation luxuriante

Bonjour à tous,

comme promis voici un second article qui vous permettra de patienter avant les articles sur le Pérou. Cette fois ci il sera consacré à la flore rencontrée en Guadeloupe. Les différentes randonnées, les visites du jardin botanique de Deshaies et du parc des mamelles nous ont apporté leur lot de belles plantes. Et qui dit belles plantes… dit jolies photos.

Mais la végétation que nous avons croisée ne peut se résumer à quelques photos. Des paysages dignes d’une jungle tropicale : arbres gigantesques, humidité maximale, lianes solidement accrochées, fleurs multicolores

Pour commencer, une petite balade au jardin botanique s’impose. Parfait pour débuter le voyage et découvrir les espèces qui ont choisi la Guadeloupe comme terre d’accueil. Des couleurs chatoyantes pour les plantes, des odeurs enivrantes pour les fruits (bananes, ananas, mangues, maracujas, etc.). Lire la suite…

Categories: Flore, Voyage Tags: , ,

Guadeloupe (1/3) : la Faune

Bonjour tout le monde,

vous le savez peut-être, je reviens d’un merveilleux voyage au Pérou et j’ai donc envie de partager cela avec vous… Mais avant d’attaquer les articles du Pérou et de la Bolivie, j’ai du retard à rattraper avec pleins de photos du précédent voyage en Guadeloupe.

Vous aurez donc droit à 3 nouveaux articles sur la Guadeloupe : la faune (1), la flore (2) et les paysages (3). J’espère que vous aurez la patience d’attendre ces 3 articles avant de découvrir les photos du Pérou (les adeptes de Facebook auront certainement déjà découvert la plupart des photos ;)).

Tout d’abord petit avertissement concernant la Guadeloupe : il a été très difficile de voir des animaux à l’état sauvage. Toutes les photos ci-dessous ont été prises : dans un parc botanique / dans une réserve / dans un zoo / dans un aquarium (rayez la mention inutile pour chacune des photos).

Première photo prise au jardin botanique de Deshaies. Ce perroquet est un Loris de Swanson. Un oiseau très coloré et donc plutôt photogénique. Il fût l’occasion d’étrenner mon nouvel appareil photo et son objectif à ouverture fixe (f/2.8). C’est l’objectif qui permet cet arrière-plan flou (bokeh), caractéristique des grandes ouvertures. Lire la suite…

Categories: Faune, Voyage Tags: , , ,

Vallée des Merveilles – la faune batifole

Bonjour tout le monde, comme je vous l’avais annoncé dans l’article précédent, voici quelques photos prises lors de cette randonnée dans la vallée des Merveilles. Un article entièrement dédié aux photos des animaux croisés. Au programme, des bouquetins en famille, des marmottes, un chamois, des chevaux, des vaches. Parmi la faune qui manque à l’appel : aucun mouflon et aucune espèce volante (chocard à bec jaune, vautour, condor ;-))

Je vous présenterai ici surtout les photos de la famille bouquetins que nous avons croisé au détour d’un sommet et qui nous a ensuite suivi puis dépassé pendant notre descente. Une descente agile à faire pâlir un sherpa népalais ou un guide péruvien. C’est évidemment une description de l’exploit des bouquetins. Nos glissades prouvent le contraire nous concernant.

Débutons par un petit cabri qui a décidé de se dégourdir les sabots sur ce névé. Je n’ai pas eu le réflexe de filmer, mais il a eu quelques difficultés pour rester stable et a expérimenté la luge d’hiver sur les fesses à plusieurs reprises. Voici une photo d’un instant « stabilisé ». Lire la suite…

Categories: Faune, Sorties Tags:

Savoie – les animaux

Bonjour tout le monde.

Voici en moins d’une semaine un second article (mais pourquoi cette irrémédiable envie d’écrire ? Le besoin de communiquer avec quelqu’un de particulier ? La nécessité de faire passer un message plein d’affection et encore plus ?). Lui aussi dédié à la Savoie, celui-ci sera plutôt dédié aux animaux. Le précédent vous avez fait découvrir (ou redécouvrir) certains paysages savoyards.

Pour commencer à vous montrer les photos d’animaux prises en Savoie, j’aimerai commencer par l’animal symbolique de cette belle région : la vache, le bœuf, l’entrecôte, le steak haché (rayez les mentions inutiles). Une photo prise par beau temps, en fin de journée avec une douce lumière. Le regard menaçant, la queue agitée donne un peu de dynamisme à cette photo. Ma plus belle photo de vache à ce jour (ce n’est pas non plus mon sujet privilégié, je vous rassure ;)) Lire la suite…

Categories: Faune, Voyage Tags: , , , ,

Corse : la faune libre

Bonjour tout le monde !

Je suis content de vous retrouver après une nouvelle longue période d’hibernation. Cela ne m’a pas empêché de prendre quelques photos mais pas autant que je l’aurai espéré. Cependant j’ai pu accumuler un petit stock lors d’un séjour en Corse avec Sam le grand.

On commence par une particularité de la Corse qui tranche radicalement avec tout ce que l’on peut connaître sur le continent, spécialement sur notre Côte d’Azur : les animaux sont en liberté :)

La photo suivante n’a rien d’artistique mais elle souligne l’effort fait par cette chèvre pour gagner le concours de la grimace de l’année. On la remerciera aussi pour le coup de langue sur la fenêtre qui a suivi et aura permis le nettoyage de la vitre de manière presque impeccable (bien meilleur qu’aux feux rouge de Cannes).

Animal terrestre non identifié

Cette deuxième image restera un des grands souvenirs de ce périple. Ce veau est âgé de seulement quelques dizaines de minutes. Sa bovine de mère ayant décidé de mettre bas au milieu de la route nous sommes resté admiratif devant le spectacle que la nature nous a offert. Mais pour passer nous avons du forcer le passage… quelques escalopes sont encore disponibles à la vente (ceci étant évidemment une boutade, hihi, quel plaisantin fais-je :))

Petit veau post-accouchement

Je vous présente maintenant le modèle un peu plus âgé et donc beaucoup plus protéiné. Serais-ce la crainte de nos instincts carnivores qui l’ont fait se cacher dans le maquis ? Nonobstant nos talents de chasseurs, nous décidâmes de lui laisser son avenir de bovin corse.

Cache-cache corse

Dernière photo prise au détour d’une tour génoise. Le Samuel exploite ses talents d’escalade pour visiter les recoins les plus sombres de cette tour. Pour ma part, j’ai su gardé les pieds sur Terre 😉

Animal grimpeur identifié

Je vous remercie de votre attention et tenez vous prêts : encore au minimum 2 articles corses sont à prévoir, avec des paysages à couper le souffle :)

Categories: Faune, Voyage Tags: , , ,

Etang de Fontmerle : saison du caneton

Je rattrape mon retard avec des photos prises début Avril à l’étang de Fontmerle. Début du printemps, saison des naissances.

J’en ai profité pour partir à la chasse au caneton et cela m’a plutôt réussi puisque je suis tombé sur plusieurs spécimens couvés par leur mère. J’ai donc pu en tirer quelques clichés qui valent un coup d’oeil.

On commence par le père, papa col vert, qui gambade dans l’herbe tout aussi verte. Un port de tête bien haut rempli de fierté grâce à cette paternité. Un peu dommage que l’œil ne contraste pas plus avec la tête.

Le canard d’Artaban

On continue avec sa descendance, un quatuor à plumes éclairé par le soleil levant. Cela donne lieu à de jolies couleurs chaudes mettant en valeur le plumage soyeux de ces canetons. Vous noterez le tête à tête fraternel entre les 2 nouveaux-nés.

Tête à tête familial

On termine par un portrait plus serré d’un caneton, le plumage humidifié par la rosée du matin. Regard fuyant, le soleil dans les yeux : le réveil est difficile. Toujours ces couleurs chaudes caractéristiques de la lumière de l’aurore et du lever du soleil. La verdure en arrière-plan permet de détacher le caneton et d’améliorer le contraste de la photo.

Le gentil petit canard

J’arrive au fond de mes tiroirs de photos et il va falloir que je reparte en chasse. Ça ne pourra qu’améliorer mon bronzage et éviter les confusions avec les touristes allemands cet été.

Jérémie.

Categories: Faune, Sorties Tags:

Retour aux sources : la beauté des plantes

Bonjour tout le monde.

Comme promis, après 4 articles consécutifs dans le béton, la grisaille et les musées, je vous souhaite un bon retour vers des choses plus simples mais contradictoirement belles et sophistiquées : les plantes.

Fidèle à mes habitudes, je remercie la pépinière Coulon-Dimev qui m’a ouvert ses portes et m’a permis de prendre de si jolies fleurs en photo.

Maintenant, place au spectacle. On commence par cette photo d’un parterre de fleurs jaunes (dont j’ai eu l’ultime délicatesse d’oublier le nom pour vous offrir la possibilité de m’éclairer) sur un fond bleu / violet / indigo du plus bel effet. Des petits soleils dans un ciel tourmenté ? Je vous laisse seuls juges de cette métaphore. En tout cas j’aime les couleurs, les formes ce cette photo et je suis presque fier de vous la présenter.

Étoiles des champs

On continue avec de la vraie verdure cette fois. A l’image des bouquets de fibres de verre que vous avez surement déjà croisés, cette jardinière pourra colorer votre terrasse en apportant une touche d’originalité. J’aime le côté anarchique de la pousse, un vert absolu et une finesse incroyable. Vous me pardonnerez le jeu de mot de la légende 😉

Fibre de vert

Retour aux fleurs avec ce duo de marguerites (ou des cousines de Marguerite). Vous noterez les couleurs qui composent cette photo. Bleu-blanc-rose. Très proche du drapeau français mais un drapeau où le rose symbole de douceur et de romantisme (c’est Wikipédia qui le dit !) aura remplacé le rouge du sang, du Diable (toujours Wikipédia qui exagère).

Au cœur des fleurs

On termine avec la reine des fleurs, l’orchidée :-) Une orchidée d’une couleur plutôt inhabituelle mais qui sied magnifiquement à ce fond vert. Une photo qui me plaît énormément pour ce mélange de couleurs et la douceur qu’elle dégage.

La Nature se suffit à elle même pour créer

C’est déjà terminé mais j’espère vous avoir satisfait avec cet article 😉 N’hésitez pas à utiliser les boutons Facebook un peu partout pour partager cet article.

Je vous embrasse.
Jérémie.

Categories: Flore Tags: , ,

Etang de Fontmerle – l’automne

Bonjour,

si vous êtes un fidèle lecteur vous avez certainement déjà aperçu des photos de l’étang de Fontmerle, cet étang proche de Mougins. Mais je ne vous ai jamais fait parvenir de photos prises à l’automne : et pour cause j’avais bouder cette saison la croyant morne, triste et donc peu photogénique.

Mal m’en avait pris puisque j’y ai découvert des couleurs uniques, un camaïeu orangé de plus belle facture. C’était totalement pittoresque (ce mot n’a rien à faire ici, mais j’aime bien réutiliser les mots d’Élo :-)).

Commençons par un portrait d’arbre, de tête en pied, de racine en cime qui nous permet d’apprécier le dégradé de couleur : symbole de l’automne. Le ciel uniformément bleu ajoute du contraste et joue sur les tons chauds et froids. Je pourrai partir dans une prose longue et ennuyante, vous expliquant que les tons chauds symbolisent l’été, les tons froids l’hiver et que l’automne se trouve donc coincé entre ces 2 belles saisons. Se faisant, l’automne doit exprimer tout ses charmes pour continuer d’exister. Bien sûr, je veux vous garder sur cet article consacré à l’étang de Fontmerle et je me refuse à cette prose. Bref, après le poids des mots place au choc des photos (©Paris Match).

Je me dégrade

On continue dans les photos symboles : 3 arbres, 3 couleurs, 3 saisons. De gauche à droite : l’automne rouge, l’hiver nu, l’été vert (un vert laid, mais vert quand même !). C’est totalement tiré par les cheveux, je vous l’accorde mais je brode (deuxième dédicace pour Élo) pour donner un peu de lecture :-).

Semblables mais si différents

On termine avec une photo en sous-bois, un plan plus rapproché, au cœur même de l’automne. Encore une fois, l’élément important de la photo est : la couleur. Des feuilles variant du jaune au rouge en passant évidemment à l’orange (le passage à l’orange est sanctionné d’une amende de 35€). Le contre-jour sur le tronc et les branches de l’arbre renforce le côté sombre de l’image et nous plonge dans l’ambiance.

Rouge devant, orange derrière

J’espère que cette série vous a plu et tenez vous prêts, faites chauffer les appareils photos, un concours approche à grand pas 😉

Laurent Baheux : Terre des lions

Aujourd’hui est un jour important pour ce blog puisque c’est un nouveau type d’article qui arrive : la présentation d’un photographe connu ou moins connu dont j’apprécie le travail. N’hésitez pas à commenter cet article avec tout ce que vous souhaitez voir améliorer.

Pour débuter la série, un photographe que j’ai découvert par Internet grâce à la promotion de son livre photo : Terre des lions. Ce livre illustre l’Afrique au travers de photos uniquement prises en noir et blanc, souvent à très fort contraste. Pour un continent haut en couleurs, le choix de s’en priver peut surprendre mais j’ai rapidement changer d’avis en voyant quelques clichés. Le noir et blanc permet de faire ressortir la force des animaux photographiés.

© Laurent Baheux

Convaincu par ce livre, je me suis décider à l’offrir à une amie adorant l’Afrique (elle viendra peut-être parler de ce livre dans les commentaires, qui sait ?).

Laurent Baheux est un passionné. De photographie, de nature, d’animaux. Ces 3 passions sont regroupées dans le livre « Terre des lions » et vous permettra de découvrir l’Afrique pour certains ou de la redécouvrir sous un angle nouveau pour d’autres.

© Laurent Baheux

Techniquement : c’est avec du matériel Nikon que ces photos ont été prises. Le principal objectif utilisé pour le reportage était le Nikon 600mm f/4 (disponible ici pour la modique somme de 8.790€). Ce téléobjectif (effet grossissant important) lui a permis de photographier la faune sans l’importuner outre mesure et sans prendre de risques inconsidérés. Comme vous allez le constater sur la photo ci-dessous, cet objectif est également pratique pour la musculation.

© Laurent Baheux

Au delà de ça, Laurent Baheux est photographe professionnel autodidacte et est amené à photographier d’autres sujets, parmi lesquels des évènements sportifs. Et non des moindre car figurent à son tableau de chasse : les Jeux Olympiques, la coupe du monde de football ou le tour de France. C’est d’ailleurs grâce aux reportages d’évènements sportifs qu’il a appris la photographie : sur le terrain donc.

Il possède maintenant sa propre agence de diffusion ce qui lui permet de vendre ses clichés directement ou aux autres agences sous forme de reportages.

Pour acheter « Terre des lions » :


Terre des lions de Laurent Baheux : http://www.amazon.fr/Terre-lions-Laurent-Baheux/dp/2952601135

Pour en savoir plus :

Interview de Laurent Baheux : http://www.virusphoto.com/141168-interview-laurent-baheux.html
Site officiel de Laurent Baheux : http://www.laurentbaheux.com/