Accueil > Voyage > Paris – Basilique, cathédrale, l’église dans tout ses états (2/4)

Paris – Basilique, cathédrale, l’église dans tout ses états (2/4)

Nous nous retrouvons une nouvelle fois pour contempler cette magnifique ville qu’est Paris. L’article sera catho-centré puisque uniquement basé sur les photos prises dans les édifices religieux parisiens. Au choix : basilique de Saint-Denis, cathédrale Notre-Dame, églises diverses et variées.

On commence par une visite un Dimanche matin, en pleine messe, à la cathédrale Notre-Dame. Nous avons donc eu la chance de croiser, un curé mais très gradé, peut-être un archevêque (une sorte de sous-pape pour les non initiés) dans sa soutane verte.

C’est lui que vous voyez en arrière-plan de ce magnifique panneau vous invitant à acheter des cierges à 5€. Vous aurez noté l’amusante mention « Sur place ou à emporter » que vous avez certainement déjà entendu chez McDo ou chez le chinois du coin (avec l’accent, sans supplément).

– « Bonjour, un menu Best-of svp »
– « Osties / eau bénite ? »
– « Tout à fait. Ajoutez 2 cierges avec ça. »

Évidemment cette photo est l’occasion de rappeler le vœu de pauvreté des prêtres (mais certainement pas de l’Église) et de montrer que l’inflation est partout.

Chère église

Après ce début d’article engagé, passons à une simple visite de la basilique Saint-Denis, dernière demeure des rois de France. Dans la nécropole, vous trouverez en vrac Louis XVI, Marie-Antoinette, Dagobert ou Charles Martel et bien d’autres. J’ai été fasciné par la luminosité inhabituelle mais intense que j’ai pu découvrir à l’intérieur de cet édifice. La qualité des vitraux m’a également surprise.

On commence par une photo très représentative de la basilique avec à gauche l’architecture (gothique me dit Wikipédia) et à droite les vitraux. Beaucoup de lignes se croisent, le regard se balade sur la photo alternant entre les couleurs vives des vitraux et la pierre moins colorée.

La grande richesse de l’Église : ses monuments

On en termine avec ce sujet consacré à l’église avec des pieds en ombres chinoises. Mais pas n’importe quels pieds. Des pieds de roi. Je ne me souviens plus du roi présenté ici, mais comme cela est très important de le savoir, je lance un appel à tous les podologues qui passeraient par ici : « à qui sont ces pieds ? ».

On retrouve en arrière-plan des vitraux qui nous rappelle dans quel lieu nous sommes.

Qui donc a mis son pied devant l’objectif ?

Categories: Voyage Tags: , , ,
  1. 25/04/2011 à 19:03 | #1

    Belle photo dans la basilique, le contraste entre les voûtes sombres au premier plan et les vitraux lumineux de la nef derrière est agréable. Il se dégage quelque chose de très austère que j’aime bien.
    Il aurait été bon de prendre quelques clichés en sortant de la basilique, car le contraste entre ce qui se trouve à l’intérieur et à l’extérieur de cette l’église est particulièrement saisissant…

  2. 26/04/2011 à 12:53 | #2

    C’est vrai que de l’extérieur, la basilique ne donne pas vraiment l’envie de s’y aventurer. Et faire une jolie photo de l’extérieur relève de l’exploit. Je n’ai pas encore les qualités requises 😉

  3. 13/02/2012 à 15:32 | #3

    On remercie Elodie et sa passion pour les rois, enfin surtout pour Marie-Antoinette !

    Il est vrai que la basilique ne paie pas de mine de l’extérieur mais de voir toute cette histoire de France concentrée en un seul lieu c’est spectaculaire.

    Question, les pieds vus sur la dernière photo ne sont-ce pas ceux de François Ier ?

  4. Hélène L
    05/11/2012 à 14:24 | #4

    La lumière de Saint-Denis ? Elle est due à l’abbé Suger, qui partait du principe que « Dieu est Lumière » et qui voulait donc que la lumière elle-même s’exprime par ses propres jeux dans les églises. Il prônait une architecture qui fasse des lieux de culte des « écrins de lumière ».
    Il a même créé une théologie de la lumière reprise après lui (http://www.universalis.fr/ency.....a-lumiere/)

    (Permettez-moi de vous féliciter pour cette immense courage : vous osez critiquer l’église catholique en 2012 ! C’est tout simplement exceptionnel).

  1. 06/04/2011 à 17:50 | #1