Accueil > Voyage > Bolivie – Le salar d’Uyuni

Bolivie – Le salar d’Uyuni

Bonjour tout le monde !

Me revoilà après un petit détour de 15 jours à New-York dont j’ai ramené quelques photos à vous proposer… mais plus tard. Aujourd’hui je n’ai pas fini de vous conter notre voyage en terre péruvienne puis bolivienne. Place maintenant au clou du spectacle, le connu et reconnu salar d’Uyuni. Je ne veux pas vous assommer avec trop de chiffres mais en voici quelques-uns :

  • 100 km de large sur 150km de long
  • 64 milliards de tonnes de sel (estimés mais jamais pesés)
  • des cactus de 1200 ans

Autant dire qu’il est facile de se perdre dans un désert de cette taille :)

Heureusement nous étions bien guidés et nous avons eu la chance de nous lever très tôt pour admirer le lever de soleil, seuls, en plein milieu de ce magnifique désert de sel. Je peux vous assurer que le spectacle valait le coût / le coup / le cou (non… lui il va bien).

Le soleil prends son temps pour se lever

Dans l’étendu de ce désert bolivien plusieurs endroits sont dignes d’intérêts et parmi eux : un volcan, des îles habitées par des cactus, des anciens hôtels de sel, des souvenirs du Paris-Dakar. Cette immense sculpture de sel trône au milieu du désert, à côté d’un troupeau de drapeaux nationaux flottants.

Le Dakar est passé par ici, il repassera par là…

Lors d’une pause particulière j’ai pu prendre en photo notre photogénique 4×4. Cet arrêt nous a permis de générer beaucoup de photos bien plus originales (qui vous seront présentées très vite). Malgré tout c’est grâce à ce fidèle véhicule que nous avons découvert de magnifiques endroits et il mérite son heure de gloire. (Le public se lève et applaudit <== ceci est une didascalie, appréciez mon style modeste et théâtral).

Notre 4×4… digne du Dakar non ?

Pour terminer ce petit tour d’horizon du salar d’Uyuni, voici une autre curiosité de ce désert : l’île d’Incahuasi. Cette colline de coraux abrite de nombreux cactus qui poussent au rythme d’un centimètre par an. Cela permet aux scientifiques très forts en mathématiques de calculer l’âge des cactus. Un cactus haut de 14m (1400cm) aura donc… 1400 ans ! Et toutes ses dents…

Une île de cactus au milieu du désert…

Malheureusement 4 photos ne permettent pas de retranscrire tous les agréables moments, les péripéties, les anecdotes vécus pendant cette nuit aux portes du salar, lors du lever de soleil en son sein ou de la journée à le parcourir. Mais j’espère tout simplement vous donner envie de voyager, de vivre ces moments uniques gravés dans votre mémoire… Puis vous les partagerez à votre tour…

Des gros câlins à ceux qui me liront.

Categories: Voyage Tags: , , ,
  1. 28/11/2014 à 14:23 | #1

    Viiite encore de la Bolovie s’teu’plait s’teu’plaiiiiiiit !

  2. 25/12/2014 à 16:11 | #2

    Hello jérém,

    cool de lire tes aventures, toujours racontées avec une jolie pointe d’humour !
    J’ai pas été très assidu ces dernières années promis je me rattrape, merci encore de partager tes aventures et photos 😉

    A+ et bonnes fêtes !

    flux