Accueil > Flore, Sorties > Etang de Fontmerle – l’automne

Etang de Fontmerle – l’automne

Bonjour,

si vous êtes un fidèle lecteur vous avez certainement déjà aperçu des photos de l’étang de Fontmerle, cet étang proche de Mougins. Mais je ne vous ai jamais fait parvenir de photos prises à l’automne : et pour cause j’avais bouder cette saison la croyant morne, triste et donc peu photogénique.

Mal m’en avait pris puisque j’y ai découvert des couleurs uniques, un camaïeu orangé de plus belle facture. C’était totalement pittoresque (ce mot n’a rien à faire ici, mais j’aime bien réutiliser les mots d’Élo :-)).

Commençons par un portrait d’arbre, de tête en pied, de racine en cime qui nous permet d’apprécier le dégradé de couleur : symbole de l’automne. Le ciel uniformément bleu ajoute du contraste et joue sur les tons chauds et froids. Je pourrai partir dans une prose longue et ennuyante, vous expliquant que les tons chauds symbolisent l’été, les tons froids l’hiver et que l’automne se trouve donc coincé entre ces 2 belles saisons. Se faisant, l’automne doit exprimer tout ses charmes pour continuer d’exister. Bien sûr, je veux vous garder sur cet article consacré à l’étang de Fontmerle et je me refuse à cette prose. Bref, après le poids des mots place au choc des photos (©Paris Match).

Je me dégrade

On continue dans les photos symboles : 3 arbres, 3 couleurs, 3 saisons. De gauche à droite : l’automne rouge, l’hiver nu, l’été vert (un vert laid, mais vert quand même !). C’est totalement tiré par les cheveux, je vous l’accorde mais je brode (deuxième dédicace pour Élo) pour donner un peu de lecture :-).

Semblables mais si différents

On termine avec une photo en sous-bois, un plan plus rapproché, au cœur même de l’automne. Encore une fois, l’élément important de la photo est : la couleur. Des feuilles variant du jaune au rouge en passant évidemment à l’orange (le passage à l’orange est sanctionné d’une amende de 35€). Le contre-jour sur le tronc et les branches de l’arbre renforce le côté sombre de l’image et nous plonge dans l’ambiance.

Rouge devant, orange derrière

J’espère que cette série vous a plu et tenez vous prêts, faites chauffer les appareils photos, un concours approche à grand pas 😉

  1. sam
    14/12/2010 à 19:19 | #1

    alors, que dire..
    1°je savais pas que tu étais un lecteur de Paris Match.
    2°le passage à l’orange s’accompagne généralement d’une diminution sensible de points.
    3° si tu mets des copyright à tout-va et que sur la dernière légende/photo tu oublies les inconnus…. ça ne va pas aller!
    4° bel article mais ( il y a toujours un mai), il me semble, que tu parlais de deux articles dimanche… il est ou le deuxième?

    désolé pour ces enfantillages, j’avais envie…

  2. 14/12/2010 à 19:32 | #2

    Merci de ce commentaire :)

    1) je lis rarement, je ne fais que la partie d’échec des dernières pages

    2) j’avais vérifié et le code de la route ne dis rien de tel. Les agents de voirie se contente malheureusement d’annoncer « rouge » alors qu’ils ne voient pas le feu

    3) jaune devant, marron derrière

    4) le second article est programmé pour 18h18 ce vendredi

    A bientôt 😀

  3. 22/12/2010 à 01:42 | #3

    I wish I spoke French! Your photographs are so vivid and I wish that I could capture images as well as you!

  4. 29/04/2011 à 08:56 | #4

    De très jolies couleurs automnales :-)

  1. Pas encore de trackbacks