Accueil > Voyage > Islande – Comment cuisiner pendant un trek – 1 photo, 1 histoire

Islande – Comment cuisiner pendant un trek – 1 photo, 1 histoire

Bonjour à tous et toutes. J’espère que vous n’êtes pas trop dépassé par le rythme inhabituel des articles :) Voici un petit récapitulatif des articles consacrés à l’Islande qui ont été publiés :

Oui c’est vrai que j’aime bien répéter le mot-clef « Islande » dans les titres, mais c’est parce que c’est important pour le référencement 😉 Bref, revenons à nos moutons : cet article reprend le concept « 1 photo, 1 histoire ». Il sera dédié à une de nos extraordinaires aventures vécue pendant le trek Laugavegur (mot-clé ;))

Cette fois je vous présente la photo en premier qui sera suivie par un petit quizz. Je terminerai par l’histoire :)

Ceci n’est pas une pub pour Décathlon et ses plats lyophilisés 😉

  • Quel est le contenu de la popote ?
    1. Des coquillettes au jambon
    2. Du risotto aux champignons
    3. Des gencives de porc
    4. Du ragoût de mouton
  • Qui va manger la soupe chinoise (tasse blanche) ?
    1. David
    2. Jérémie
    3. Mathieu
    4. Samuel
  • Combien coûte un réchaud à gaz au camping de Landmannalaugar ?
    1. 25€
    2. 50€
    3. 100€
    4. 150€

Vos réponses en commentaires, réponses la semaine prochaine 😉 Le grand gagnant connaîtra la date et le sujet du prochain concours photo en exclusivité.

Mais place à l’histoire. L’Histoire avec un grand H même :) Tout commence bien avant le début du voyage, pendant les meeting listant le nécessaire, l’indispensable. Sur cette liste nous placions en tête le réchaud à gaz : plutôt utile pour manger chaud. Malheureusement, nous devions passer les contrôles de sécurité de 2 avions, dont 1 à Londres en plein Jeux Olympiques. Oublions donc le gaz dans l’avion.

Un peu limite sur le poids des bagages ? Achetons directement le réchaud sur place ! Quelle brillante idée nous eûmes (du verbe « avoir », ni « humer », ni « humidifier »)…

Nous avons écumé les stations services de Reykjavik à la recherche d’un réchaud mais nous n’échouions que sur des bouteilles de gaz. Le départ vers le trek approchait et nous n’étions toujours pas équipé de l’indispensable réchaud. Nos espoirs reposaient beaucoup sur le supermarché au camping de Landmannalaugar et lorsque nous sommes monter dans le bus, nos sacs étaient remplis de nourriture lyophilisé mais dépourvus de réchaud.

Heureusement, sur le trajet, nous avons pu toucher le Graal. Dans une misérable et isolée petite station-service, le tant attendu réchaud à gaz nous tendait les bras. Une rapide conversion plus tard (couronnes islandaises ==> euros) et circonspects du tarif nous laissions l’objet de notre désir dans cette station. Nous trouverions certainement moins cher au supermarché du camping.

Quelques heures plus tard, nous sommes arrivés au camping de Landmannalaugar. Et nous avons déchanté à la vue du supermarché annoncé. Une vieille roulotte des années soixante. 2 étagères… et un réchaud à gaz ! Ressortons les calculatrices… Aie, ça pique. Nous avons donc renoncé à notre dernier espoir de manger chaud pendant le trek.

Marchons… Marchons… Marchons…

« Hey la fumée la bas… seraient-ce des fumerolles ? » Certainement.
« Et c’est chaud des fumerolles ? » Assurément.
« Alors allons manger ! »

Des paroles un peu folles. Y croyions-nous vraiment ? Toujours est-il qu’une fois sur place, la chaleur dégagée par ces petits trous dans le sol était impressionnante. Et largement suffisante pour faire bouillir de l’eau. Sortez vos assiettes et à table : on mange 😉

Un des grands souvenirs de ce trek et de ce voyage en Islande : le bonheur de notre premier repas, décuplé par cette méthode de cuisson inédite. Inoubliable !

Le reste du séjour fût moins exotique (location de réchaud, barbecue, ou cuisines des camping). Pour la légende, retenez que nous avons survécu grâce à la chaleur de la Terre.

C’est ainsi que cette merveilleuse histoire se termine, sans aucune référence au mariage d’une princesse et de son chevalier. N’est pas Walt Disney qui veut.

Jérémie.

PS : prochain article sur un lac froiiiiid, très froiiiiid. Avec glaçons 😉

PS2 : n’oubliez pas le quizz !

Categories: Voyage Tags: , ,
  1. Luigi
    31/08/2012 à 20:44 | #1

    Alors là!!! je retrouve la vrai vie!! Comme dans les westerns!!!

  2. sam
    31/08/2012 à 21:15 | #2

    c’est tout a fait ca… le repas a toujours était un moment important, lors de ce séjour. Il faudrait que je commente en photos…..

  3. 12/09/2012 à 14:12 | #3

    Bonjour,
    je suis jalouse, j’adore cette ambiance
    Magalie

  4. maman
    16/09/2012 à 20:31 | #4

    c’est rustique la bouffe ,mais c’était bon au moins ?…c’était risotto aux champignons je suppose.

  1. 28/11/2013 à 14:21 | #1