Accueil > Sorties > MAMAC : Musée d’art moderne à Nice

MAMAC : Musée d’art moderne à Nice

Voici un article qui ne va pas plaire à tout le monde :-)

Que faire lors des dimanche pluvieux ? Jeux de société ? Jeux vidéos ? Cinéma ? Il existe une alternative à cela : les musées. En tant que grassois (habitant de Grasse, capitale mondiale de la parfumerie), mis à part les parfumeries et le musée international de la parfumerie, l’accès aux musées est limité (en réalité, je ne me suis jamais renseigné, mais je n’ai jamais entendu parler de musées à Grasse…). Heureusement, Nice ville de culture réputée (ou pas) regorge de musées plus ou moins intéressants (selon vos goûts). Voici une liste non exhaustive :

  • musée d’art naïf (ca vends du rêve)
  • musée de paléontologie (Terra Amata)
  • musée Massena
  • musée Marc Chagall
  • musée Matisse
  • MAMAC (musée d’art moderne et d’art contemporain)

C’est ce dernier qui nous intéresse puisque le seul que j’ai visité pour le moment. Élodie fût mon accompagnatrice, elle apparait beaucoup sur les photos que je vais vous présenter. En plus de l’atout charme indéniable qu’elle apporte aux photos (:-D), elle sert également d’élément de comparaison entre la taille des œuvres et la taille humaine.

On commence par cette pose / pause devant une fresque murale impressionnante par sa taille et son étendue (le tour de la pièce). Ce travail au fusain (ou à la flamme, petit trou de mémoire) décrit la Côte d’Azur. En plus de nous proposer un reflet intéressant pour la composition, la flaque au premier plan représente la mer Méditerranée. La parcelle de fresque de cette photo représente le haut-pays, avec ces villages à l’architecture typique, ses oliviers, ses monts.

La Côte d’Azur d’un œil différent

Pose suivante devant une photographie en noir et blanc représentant un beau requin… blanc. Petit jeu avec le reflet pour créer l’illusion d’une mort proche, dévorée par ce gros poisson. Au passage, magnifique photographie : la photo est dangereuse pour la santé dans ces moments là. Tous les reflets ne sont pas utiles dans cette photo, quelques retouches seraient nécessaires pour masquer les éléments parasites.

Les dents de la mer II

Toujours en intérieur, une vue globale d’une des pièces du musée. Pour montrer l’espace et la taille des toiles, notre modèle est toujours là, fidèle au poste, bien placée entre 2 peintures afin de rien masquer. Une fois encore, le sol brillant reflète la lumière et accentue l’impression de profondeur, tel un miroir.

Seule face à l’art

On termine la visite du musée d’art moderne de Nice à l’extérieur sur son toit. Une oeuvre colorée et totalement abstraite qui s’élance vers le ciel. La rigueur des lignes et des cubes entre en symbiose avec la douceur des nuages présents. J’aime beaucoup cette photo qui est équilibrée mais qui ne plaira pas forcément.

J’adoooooore l’abstrait

A bientôt chers visiteurs ! Et n’oubliez pas le concours photo n°3 ! L’hiver, la neige, le froid est à la fête 😉

Categories: Sorties Tags: , , , , ,
  1. MORÉ
    05/05/2011 à 18:32 | #1

    Le requin n’est pas une photo c’est un dessin au fusain et à la mine de graphite

  2. 18/05/2011 à 14:42 | #2

    Merci beaucoup de cette précision.

  1. 28/11/2013 à 15:51 | #1