Accueil > Voyage > Pérou – Que manger au Pérou ? 1 photo, 1 histoire

Pérou – Que manger au Pérou ? 1 photo, 1 histoire

Bonjour tout le monde,

après 3 articles sur le Pérou et son patrimoine varié, je vais vous expliquer un aspect inédit qui va en ravir certains et en choquer d’autres… La gastronomie au Pérou est aussi différente que ses paysages ou son climat. Le Pérou compterait 491 plats et en ferait ainsi la cuisine la plus diversifiée du monde.

Voici en quelques chiffres un aperçu de cette diversité :

  • près de 2500 variétés de pommes de terre
  • plus de 2000 espèces de poissons
  • 15 variétés de tomates

Le Pérou est à l’origine de nombreux aliments que nous dégustons tous les jours (patates, tomates, maïs). Remercions les conquistadors espagnols d’avoir ramené tout ça… un peu moins pour avoir décimé les pauvres incas qui ne pouvaient se défendre qu’avec des flèches et Maïtika la mygale.

Bref je m’égare… Parmi les choses délicieuses que nous avons pu manger, j’ai choisi de gouter le plat phare de la région de Cuzco : le cochon d’inde. En espagnol on l’appelle le cuy, à prononcer : couille( pardonnez moi ce langage). J’ai choisi de ne vous présenter qu’une seule photo. Vous savez tous à quoi ressemble un cochon d’inde avant, vous ne trouverez donc que le cochon d’inde après mon passage.

J’adore les animaux. Saignants la plupart du temps

La jolie boule de poils est présentée entière dans l’assiette : avec sa tête qui est comestible. Bien sur les âmes sensibles auront du mal à regarder l’animal dans les yeux avant de le dévorer mais il faut bien trouver les protéines où elles sont 😉

Le cochon d’inde était cuit au four, accompagné de légumes et de frites, mais il peut être consommé sous forme de ragout, en sauce, mariné… A voir de choisir.

C’est une viande blanche qui se rapproche fortement du lapin… en moins tendre mais en plus facile à manger. Inutile de combattre des minutes entières pour le manger : manger avec les doigts reste le plus pratique.

Je n’en commanderai pas à tous les repas mais cela permet de diversifier un peu la nourriture, entre 2 truites pêchées dans le lac Titicaca, une soupe de légume au quinoa, un steak de lama ou des pommes de terre frites.

J’espère ne pas vous avoir couper l’appétit avec cet article mais il fallait que je vous présente cet aliment peu conventionnel pour nous. Outre cette recette particulière, je ne peux que vous recommander la cuisine péruvienne variée et authentique. La mondialisation, les pesticides, la recherche du rendement optimum n’ont pas encore trop touché le Pérou et vous consommerez des produits de qualité.

Categories: Voyage Tags: , ,
  1. 25/12/2014 à 16:16 | #1

    Ca donne envie de venir au Pérou pour la gastronomie 😉