Archive

Articles taggués ‘cedric’

La Camargue, son sel, ses flamants

Bonjour à tous et joyeuse Pâques en retard à tous et toutes.

J’espère que vous avez pu profiter au maximum de ce weekend de 3 jours (remercions Jésus-Christ pour sa résurrection). De mon côté, j’ai profité de cette opportunité pour flâner dans le parc national de Camargue… Parmi les distractions disponibles, les châteaux et villes fortifiées datant du Moyen-Age (Tarascon, Beaucaire, Abbaye de Montmajour, Aigues-Mortes), la Camargue, parsemée d’étangs, de salins, abritant une faune variée (chevaux, taureaux, flamants roses, etc…).

Attention à ne pas confondre « flamant rose » et « flamand rose » : le flamand rose est un belge ayant fait une réaction allergique à la bière

Bienvenue en Camargue

Tout ceci est évidemment propice aux photos… Résultat ? Une carte de 8Go remplie, soit l’équivalent de 600 photos. Il a donc fallu faire des choix pour vous écrire cet article. Celui ci sera plus particulièrement consacré aux Salins de Giraud et au parc ornithologique de Pont de Gau.

Je commence la série de photo avec ses 2 flamants s’évadant de leur tribu pour découvrir la terre ferme.

Retour sur terre

L’autre activité du flamant est le meeting aérien. Vous apercevrez sur la photo suivante un magnifique vol en tandem exécuté à merveille par ces flamants roses (rouges ?). Vous apprécierez le rouge éclatant des ailes contrastant avec le bleu rafraichissant du ciel (du bleu, du blanc, du rouge… aux armes, citoyens).

Toi + Moi

Maintenant épreuve plus délicate, le vol en V avec 6 flamants.

Patrouille de France

Dernière photo à l’intérieur du parc ornithologique : un photographe, camouflé dans les branchages prêt à shooter le premier flamant (ou aigrette, ou grue, ou cigogne) s’aventurant dans son champ de vision.

Chasseur d’images

Quittons le parc de pont de Gau, pour atterrir aux salins de Giraud… Il faut tout d’abord savoir que la Camargue est le terrain idéal pour la culture du sel : un terrain plat et humide. De nombreuses sociétés exploitent donc les zones humides pour extraire le sel. C’est en pénétrant (peut-être illégalement, mais aucun panneau ne nous l’a signalé) sur leurs terres que j’ai pu prendre les photos suivantes.

Les machines pour amener le sel jusqu’aux zones de traitement, le sel à perte de vue, le ciel bleu, la végétation luxuriante… une photo que j’apprécie. Une belle représentation des salins camarguais.

L’univers du sel en une seule photo

On rentre ensuite puis en profondeur dans l’exploitation, où l’on a pu gravir des montagnes de sel. Tout ceci était assez impressionnant, totalement dépaysant. Ces étendues de sel, jusqu’à l’horizon, donnaient l’impression de se retrouver au milieu d’un désert.

Chaussons les skis

C’en est fini de cet article, il est temps de quitter la Camargue pour rentrer à la maison… Heureusement il vous reste quelques clichés à visionner dans la galerie. Une galerie consacrée au parc ornithologique et aux salins. Je vous recommande chaudement de vous y rendre, afin de ne louper aucune photo (la maison les pieds dans l’eau, la voiture boueuse, les flamants à tête noire et pleins d’autres).

Concernant le blog en général, un article technique est dans les bacs… il ne me reste plus qu’à trouver des photos explicatives…

Jérémie.

Rome : Voyage à travers le temps

Je vais éviter de commencer ce nouvel article par le trop traditionnel « Bonjour tout le monde ». Je vais simplement commencer par remercier les (actuellement) 27 28 personnes devenues « fans » sur la page Facebook (cliquez-ici pour la visualiser). Si vous n’êtes pas encore « fan », sachez simplement que c’est seulement un soutien parmi d’autres (commentaires sur les articles, utilisation des photos comme fond d’écran, etc…) et que cela vous permettra également d’être informés rapidement des nouveautés.

Cessons les bavardages, allons droit aux buts. Les photos contenues dans cet article ont été prises en hiver, fin décembre à Rome, à l’occasion d’un road-trip avec Cédric. L’occasion de fêter la nouvelle année 2009 (ou pas finalement) mais également de visiter la ville.

Point important de ce voyage (mais pas du tout de cet article), nous avons traversé la ville de part en part, à pied. Ça use les souliers, les jambes (surtout les jambes) mais ça muscle (et aide à éliminer l’inédit 280 au parmesan de McDonald’s).

Je commence avec les photos prises de nuit. La fontaine de Trévi, largement visitée de jour comme de nuit par des milliers de touristes, a certainement été photographiée des millions de fois depuis sa création. J’ose donc vous présenter une photo plutôt originale mais qui ne va pas réellement vous montrer la fontaine. Une vue large, de côté, de nuit, avec pleins de gens sur la photo… assurément pas une photo de carte postale. Mais j’aime les couleurs chaudes, la douceur de l’eau. A vous de me dire si elle vous plaît 😉

Une vieille dame de dos

Toujours dans la photo de nuit, le Colisée, bel amphithéâtre de la grande époque romaine, très agréable à visiter mais c’est de l’extérieur qu’il est le plus photogénique (ce n’est que mon opinion). Sur cette photo, il surgit de la nuit, les couleurs sont toujours chaudes. Il me fait oublier son âge…

Je suis vieux, je suis gros, j’essaye de me cacher dans la nuit. Qui suis-je ?

Toujours le Colisée. Toujours une contre-plongée, mais cette fois… de jour. On ressent mieux l’ancienneté du monument, avec la couleur de la pierre. J’apprécie le ciel parfait qui s’incruste entre les « fenêtres ».

Gladiator : Morituri te salutant

Après le vieux Rome voici le Rome plus actuel, avec la visite du Vatican. On peut voir que notre (ou pas) sainteté le pape Benoît XVI (et ses prédécesseurs également) est en sécurité dans la basilique Saint-Pierre. Sa sécurité est assurée par de vilains gardes, armés d’épées en cailloux (oui, oui, du caillou pur souche, caillou de père en fils). En arrière-plan, se sont : un prêtre équipé d’une longue-vue (ou d’une grande flûte à bec, je ne sais pas encore) et un aristocrate aux cheveux ondulés qui protègent les arrières.

Une main de pierre dans un gant de… pierre

Restons au Vatican pour parler des miracles et autres apparitions… Oui c’est possible la photo ci-dessous en est la preuve. Cette lueur m’a guidée vers le droit chemin et m’a permise de prendre en photo le centre de la basilique avec ce joli phénomène lumineux (oui car malheureusement personne n’est apparu…).

Lueur divine

Cet article se termine, j’espère que ces 5 photos vous suffisent… Sinon, des photos supplémentaires (parmi mes préférées) dans cet album :

Rome

Les photos prises pendant mes voyages à Rome. Du vieux et du récent. Des ruines, des monuments parfaitement conservés. De la pierre, du ciel, de l'eau.

Pour les insatiables : toutes mes photos prises en Italie.

Merci de votre visite, j’espère que cet article vous a plu.

A bientôt,
Jérémie.

PS : Toujours pour les utilisateurs de Facebook, le concours a sa propre page, consultable ici. N’hésitez pas à faire connaître ce concours à vos amis friands de photos 😉 Pour ceux qui ont pris le train en marche : l’article sur le concours photos.

Nouveau bébé : si jeune et déjà en randonnée

A tous mes lecteurs et lectrices fidèles, visiteurs d’un jour et même robots spammeurs : bienvenue.

Comme vous le savez peut-être, la famille s’est agrandie depuis peu. Il mesure environ 54mm et pèse 420g. Vous trouverez son visage ici : photos du nouvel arrivant.

Pour les non acharnés de photo : focale fixe donc pas de zoom. Le zoom se fait à la force des jambes :) Ouverture à 1.4, donc objectif très lumineux (pratique en intérieur) et permet des flous harmonieux (pour cacher un fond laid et détacher le sujet de l’arrière-plan). Il s’appelle « Nikkor 50mm AF-S f/1.4g« . C’est doux à entendre n’est-ce pas ?

Maintenant place à quelques photos de test :

3 verres en quinconce (du premier-plan net au fond flou, fond flou, fond flou)

Une guitare Takamine (un peu trop flouté)

Cédric (et un magnifique arrière-plan flou)

Un phare, la mer, la sérénité du SUD 😀

Pour vos prochaines visites, je vais enrichir votre lexique photographique : le fond flou est appelé le « bokeh« . A prononcer comme Bill Boquet.

Ensuite quelques photos de sa première randonnée, bien accroché à mon cou (le coquinou).

Au programme :

  • le col de Théoule
  • le col du Trayas
  • le col de la Cadière
  • le col des Grosses Grues
  • le col des Petites Grues
  • le col de Notre-Dame
  • retour par le col du Trayas et le col de Théoule

La photo d’arrivée au sommet des Grosses Grues.

Les 3 protagonistes sur une seule photo

Cette article correspond-il à vos envies ? Assez de photos pour abreuver votre soif de nouveautés ? D’assez bonne qualité ces photos ? Ou vous désirez uniquement la crème de la crème de mes clichés (forcément ca sera rare… mais je ferai de mon mieux) ?

Bisous à vous.

Le jour où j’ai bravé les éléments

Bonjour tout le monde,

je viens aujourd’hui vous conter cette incroyable histoire que j’ai vécu il y a peu. Pour commencer plaçons l’histoire sur un axe spatio-temporel :

  • Quand ? : 2 Janvier 2010, aux alentours de 15h, heure locale
  • Qui ? : Cédric et moi-même
  • Lieu : Sentier du littoral (chemin des contrebandiers), Antibes, Alpes-Maritimes, PACA, France
  • Contexte : une masse d’air froid (provenant certainement de Lille ou Quimper) rencontre l’air chaud arrivant des chaudes terres marocaines.

Résultat ? Un climat fort venteux se crée, la houle se forme, les vagues (hautes de presque 1 demi Passe-Partout) déferlent sur nos belles (et malheureusement vidées de ces satanées touristes parisiens) plages.
Mais le spectacle proposé par Dame Nature (n’oubliez pas : Dieu est grand) fût saisissant : violent également… Ce pauvre panneau, accompagnée de sa barrière ont été projetés à plusieurs mètres par les vagues. Nous ouvrant le passage interdit, compte-tenu de sa dangerosité.

Les vagues frappaient sans relâches la petite avancée où nous étions reclus, transportant en leur sein cailloux, algues, Némo, Flipper, Willy.

Mais ce qui devait arriver… arriva (en le cherchant un peu quand même), une vague manqua de me happer (ca c’est juste pour la narration orientée « presse à scandale »). NDLR : cette vague était humide et salée. J’en cherche la raison alors aidez moi.

Si vous avez toujours rêvé de voir à quoi ressemblait une vague, voici une photo vue de dessous (oui elle est flou, mais protection de l’appareil photo oblige, le mouvement fût rapide).

Mais le calme revint, nous libérant de notre humide geôle d’une après-midi. Vous noterez, au sol, la formation spontanée d’un lac mais plus encore (je l’espère) le calme dégagée par cette photo.

Voila pour ce petit billet d’information. Vous trouverez des photos inédites dans la galerie photo du chemin des contrebandiers. En espérant que les photos vous plaisent ! Autre billet sous peu, n’hésitez pas à quémander si il tarde à venir. Quémander dans les commentaires ou sur mon profil Facebook.

Croatie : un road-trip de 12 jours !

Bonjour mes visiteurs adorés !
Voici un nouvel article consacré au voyage en Croatie que j’ai eu l’occasion de faire avec mes camarades (aucune allusion à Arlette, le facteur, Robert, Marie-Georges ou même Fidel) : Romain et Cédric.

Ce périple s’est étalé sur 12 jours et nous a permis de traversé les plus grandes villes croates avec (dans l’ordre de visite) : Zagreb Plitvice Dubrovnik Split Zadar Krk Pula.

Le clou du spectacle, la cerise sur le gâteau, la crème anglaise sur le fondant au chocolat : le parc naturel de Plitvice composé de nombreux lacs et cascades.



Parmi les informations à retenir également de ce voyage : les nuits en auberges de jeunesses (ou dans la voiture), souvent riches en émotions et notamment en fous rires.

Mais comme tout voyage, nous avons pu profiter :

  • des boissons plus ou moins locales
  • des mets plus ou moins locaux
  • de paysages somptueux (n’ayons pas peur des superlatifs : les plus beaux paysages du monde !)
  • de l’architecture locale
  • de la faune accueillante
  • de cette douce mer Adriatique nous berçant au rythme langoureux de ses vagues
  • du Wi-fi gratuit typiquement croate

Je pense que ce sera tout pour la Croatie. N’hésitez pas à visiter la galerie associée où vous trouverez toutes les photos de la Croatie.

Bisous à tous, portez-vous bien en cet hiver des plus agréables 😉

Categories: Voyage Tags: , , , ,