Archive

Articles taggués ‘islande’

Islande – dernier jet de photos

Bonjour tout le monde. Me voici avec un dernier article consacré à l’Islande. Ce dernier regroupe les photos inclassables que je voulais partager avec vous. Aucune suite chronologique, aucun lien entre les photos. Cet article sera décousu :)

Première photo dans les gorges d’Asbyrgi, en haut d’une falaise. N’ayez crainte, je n’avais qu’un pied au bord de la falaise.

Au pied du mur

Passons maintenant au plus proche des entrailles de la Terre. L’argile chauffée par le cœur magmatique atteint des températures proches des 100°C.

Ne pas se re-jeter dedans : c’est chaud

Toujours dans la chaleur volcanique : le geyser Strokkur relâche la pression toutes les 8 minutes environ avec des jets d’une vingtaine de mètres. Tout proche, son frère Geysir se réveille à chaque tremblement de terre pour jaillir jusqu’à 120m.

Strokkur : cocotte minute naturelle

Parmi les paysages variés que nous avons croisé, la belle lumière balayant cette prairie fût un bon moment. Peu après, nous nous prélassions dans un bain d’eau chaude naturelle.

Pas de maison dans la prairie

Dernière photo : un monument en haut d’un col composé de formations basaltiques que nous avons déjà aperçu (notamment en Irlande, Chaussée des géants). L’arrière-plan est un fjörd où une ville portuaire et industrielle s’est installée.

Basalte et Fjörd

S’en est terminé de la série Islande. Afin de revoir toutes les meilleures photos d’Islande, rendez-vous sur le lien suivant.

Islande

Et voici la liste complète des articles :

Le prochain article sera consacré à un nouveau concours. Le thème est connu et vous sera très vite dévoilé 😉 C’est un grand classique, un thème qui devrait plaire à de nombreuses personnes.

Categories: Voyage Tags: ,

Islande – les routes

Après lecture de ce titre, vous vous demandez certainement si c’est une blague. Utiliser le pluriel ? Il y a vraiment plusieurs routes en Islande ?

Et bien oui ! La légende est fausse. Même si l’Islande compte bien une seule route principale (goudronnée, un luxe), d’autres routes secondaires commencent également à être goudronnées. Pour les autres routes vous serez confrontés à des pistes de terre et gravillons. Attention donc à la carrosserie de votre voiture. Malgré tout, les routes goudronnées sont de qualités puisque récentes.

Roulez tranquille, fermez les yeux, lâchez le volant : la voie est dégagée

C’était un véritable plaisir de conduire sur ces routes. De belles et longues routes, paisibles, au milieu de paysages magnifiques. Autre atout des routes islandaises : elle permettent de mettre en valeur l’étendue d’un paysage. La preuve avec la photo suivante. Les gorges d’Asbyrgi, immense fer à cheval délimité par de hautes falaises.

Une des plus grandes  forêts d’Islande se cache sur cette photo

C’est également pour cette raison que le 4×4 est plus utilisé qu’une voiture de tourisme classique. Si vous voulez passer partout sans encombre, c’est plutôt conseillé. Nous avions pourtant choisi une Toyota Verso qui nous a permis de faire le tour complet de l’Islande.

Un trek en 4×4 ? Quelle idée farfelue :) La marche, il n’y a que ça de vrai.

Bien sur ce tour ne s’est pas fait sans embûches. Nous avons par exemple emprunté une F-road (route réservée aux 4×4) et de nombreuses pistes avec notre pauvre véhicule routier. Des souvenirs musclés pour le chauffeur (car le volant tremble beaucoup :)) Heureusement, pas de sorties de route : ce qui n’est pas le cas de tout le monde.

Attention : chaussée glissante

Une envie d’Islande ? Louez vite votre voiture 😀

Categories: Voyage Tags: , ,

Islande – églises et cimetières

Bien que la visite de cimetières n’est pas l’activité la plus ludique qu’il soit, les cimetières islandais était toujours très verts et fleuris. Loin des allées marbrées que nous connaissons en France. Le cimetière est généralement le jardin des églises, chapelles et autres édifices religieux.

Commençons par ces 2 tombes, 2 simples croix métalliques plantées dans le gazon. Le temps fait son œuvre et la rouille colore ces sépultures, le vent les couche lentement mais surement. Vous pourrez trouver cet endroit à Thingvellir dans le cercle d’Or.

Terre, vert et fer

Cette chapelle au toit de tourbe mérite une place au classement des bâtiments religieux aux architectures originales. Vous apercevrez dans ce cadre verdoyant, au premier et à l’arrière-plan, de nouvelles tombes symbolisées par les croix blanches.

Église champêtre

Passons à cette église plus moderne, dans le petit village de Reykholt. Une architecture très géométrique que j’apprécie tout particulièrement. Encore une fois, le cimetière prends une place importante tout autour de l’église.

Pyramides islandaises

Dernière photo de l’article mais première photo de la capitale islandaise : Reykjavík. Voici la grande cathédrale, plutôt moderne, que vous apercevrez de loin en approchant de Reykjavík (200.000 habitants). Sa construction s’est terminée en 1986.

Orgue de pierre

Merci de votre attention ! On approche doucement de la fin de cette série sur l’Islande.

Categories: Voyage Tags: , ,

Islande – Jökulsárlón : lac glaciaire

Bonjour à tous. Nous nous retrouvons pour un article encore plus rafraîchissant que les cascades : la rencontre avec les icebergs. Les blocs de glace se séparent du plus grand glacier islandais (Vatnajökull) et rejoignent le lac Jokulsarlon.

Nous avons eu l’énorme chance d’effectuer cette visite sous le soleil. Les blocs de glace illuminés de mille feux nous ont laissés admirer leurs couleurs. Cette première photo vous permet de distinguer sur 3 plans des morceaux de tailles, couleurs et formes différentes. Vatnajökull (le glacier), père de ces icebergs, est présent en arrière plan.

Le bleu est à l’honneur

Point de vue différent pour cette deuxième photo. J’avais envie de montrer le contraste entre l’endroit où nous étions (la terre, la roche) et ce que nous voyions (la glace, la neige). Cette pierre éclatée en deux a également du charme.

 

Rapprochons nous pour étudier cet iceberg. 3 couleurs principales sont visibles :

  • le noir provient du mélange assez fréquent entre la glace et des cendres volcaniques
  • le bleu est du à une glace à très faible teneur en air, souvent les icebergs les plus anciens
  • le blanc est du à une glace plutôt riche en air

Nous retrouvons ici les 3 couleurs regroupées en 1 iceberg. Le jaune apparaît parfois, symbole de la présence de souffre dans la glace.

L’iceberg 3 en 1

Dernière photo pour montrer le petit groupe soudé que nous formions. Et pour montrer également la bravoure des 2 membres les moins frileux. L’arrière-plan est composé du glacier Vatnajökull, du lac Jokulsarlon et de quelques icebergs disloqués.

Les 4 fantastiques (en toute modestie)

Jokulsarlon était peut-être LA raison de ma présence en Islande. Le peu que j’avais pu en voir m’avais subjugué. Le risque était d’être déçu. Heureusement la météo était au rendez-vous et ce lac fût un des grands souvenirs.

Nous avons également vécu un moment plutôt impressionnant sur place. Mais qui sait ? Peut-être que ce sera l’occasion d’un nouvel article ? Pas le prochain qui sera réservé aux animaux croisés en Islande :)

Categories: Voyage Tags: , , ,

Islande – Comment cuisiner pendant un trek – 1 photo, 1 histoire

Bonjour à tous et toutes. J’espère que vous n’êtes pas trop dépassé par le rythme inhabituel des articles :) Voici un petit récapitulatif des articles consacrés à l’Islande qui ont été publiés :

Oui c’est vrai que j’aime bien répéter le mot-clef « Islande » dans les titres, mais c’est parce que c’est important pour le référencement 😉 Bref, revenons à nos moutons : cet article reprend le concept « 1 photo, 1 histoire ». Il sera dédié à une de nos extraordinaires aventures vécue pendant le trek Laugavegur (mot-clé ;))

Cette fois je vous présente la photo en premier qui sera suivie par un petit quizz. Je terminerai par l’histoire :)

Ceci n’est pas une pub pour Décathlon et ses plats lyophilisés 😉

  • Quel est le contenu de la popote ?
    1. Des coquillettes au jambon
    2. Du risotto aux champignons
    3. Des gencives de porc
    4. Du ragoût de mouton
  • Qui va manger la soupe chinoise (tasse blanche) ?
    1. David
    2. Jérémie
    3. Mathieu
    4. Samuel
  • Combien coûte un réchaud à gaz au camping de Landmannalaugar ?
    1. 25€
    2. 50€
    3. 100€
    4. 150€

Vos réponses en commentaires, réponses la semaine prochaine 😉 Le grand gagnant connaîtra la date et le sujet du prochain concours photo en exclusivité.

Mais place à l’histoire. L’Histoire avec un grand H même :) Tout commence bien avant le début du voyage, pendant les meeting listant le nécessaire, l’indispensable. Sur cette liste nous placions en tête le réchaud à gaz : plutôt utile pour manger chaud. Malheureusement, nous devions passer les contrôles de sécurité de 2 avions, dont 1 à Londres en plein Jeux Olympiques. Oublions donc le gaz dans l’avion.

Un peu limite sur le poids des bagages ? Achetons directement le réchaud sur place ! Quelle brillante idée nous eûmes (du verbe « avoir », ni « humer », ni « humidifier »)…

Nous avons écumé les stations services de Reykjavik à la recherche d’un réchaud mais nous n’échouions que sur des bouteilles de gaz. Le départ vers le trek approchait et nous n’étions toujours pas équipé de l’indispensable réchaud. Nos espoirs reposaient beaucoup sur le supermarché au camping de Landmannalaugar et lorsque nous sommes monter dans le bus, nos sacs étaient remplis de nourriture lyophilisé mais dépourvus de réchaud.

Heureusement, sur le trajet, nous avons pu toucher le Graal. Dans une misérable et isolée petite station-service, le tant attendu réchaud à gaz nous tendait les bras. Une rapide conversion plus tard (couronnes islandaises ==> euros) et circonspects du tarif nous laissions l’objet de notre désir dans cette station. Nous trouverions certainement moins cher au supermarché du camping.

Quelques heures plus tard, nous sommes arrivés au camping de Landmannalaugar. Et nous avons déchanté à la vue du supermarché annoncé. Une vieille roulotte des années soixante. 2 étagères… et un réchaud à gaz ! Ressortons les calculatrices… Aie, ça pique. Nous avons donc renoncé à notre dernier espoir de manger chaud pendant le trek.

Marchons… Marchons… Marchons…

« Hey la fumée la bas… seraient-ce des fumerolles ? » Certainement.
« Et c’est chaud des fumerolles ? » Assurément.
« Alors allons manger ! »

Des paroles un peu folles. Y croyions-nous vraiment ? Toujours est-il qu’une fois sur place, la chaleur dégagée par ces petits trous dans le sol était impressionnante. Et largement suffisante pour faire bouillir de l’eau. Sortez vos assiettes et à table : on mange 😉

Un des grands souvenirs de ce trek et de ce voyage en Islande : le bonheur de notre premier repas, décuplé par cette méthode de cuisson inédite. Inoubliable !

Le reste du séjour fût moins exotique (location de réchaud, barbecue, ou cuisines des camping). Pour la légende, retenez que nous avons survécu grâce à la chaleur de la Terre.

C’est ainsi que cette merveilleuse histoire se termine, sans aucune référence au mariage d’une princesse et de son chevalier. N’est pas Walt Disney qui veut.

Jérémie.

PS : prochain article sur un lac froiiiiid, très froiiiiid. Avec glaçons 😉

PS2 : n’oubliez pas le quizz !

Categories: Voyage Tags: , ,

Islande – les cascades

Continuons la visite de l’Islande, pays de glace mais aussi pays d’eau. La fonte perpétuelle des neiges charge les cours d’eau de millions de litres qui se déversent jusqu’à la mer. Sur leur route, ils dessinent, sculptent la montagne. Mais l’Islande est aussi le terrain de brutales éruptions et tremblements de terres, créant falaises, canyons et par conséquent : cascades.

Je n’aurai pas l’occasion dans cet article de vous montrer toutes les cascades que nous avons découvertes mais je vais vous montrer les plus photogéniques. On commence par Svartifoss, accessible après quelques minutes de marche. Cette cascade se situe dans un cirque, composé de grandes colonnes basaltiques. J’avais déjà eu la chance de croiser ces orgues de basaltes en Irlande.

Svartifoss : cascade dans un orgue basaltique

Skogafoss, la cascade à suivre, est la seconde que nous avons eu l’occasion de voir. Un escalier permet de monter jusqu’au sommet. Et de s’approcher près, très près, de l’eau 😉 Cette cascade nous a finalement servi de terrain de camping. Une très bonne nuit, bercé par le bruit de l’eau.

Skogafoss : s’approcher jusqu’à se mouiller

Plus impressionnant maintenant : venez voir la cascade la plus puissante d’Europe : Dettifoss. Une sorte de chutes du Niagara islandaises. Le débit énorme arrache les roches sur son passage. C’est ainsi que s’explique la couleur grisâtre de l’eau. Le bruit généré par cette puissante chute est également impressionnant.

Dettifoss : la plus puissante cascade d’Europe

On termine par une plus petite cascade mais qui nous a offert le magnifique spectacle d’un arc-en-ciel. C’était notre premier en Islande. Biens d’autres auront suivi ensuite : l’eau et la lumière faisant très bon ménage.

Seljalandsfoss : la rencontre du soleil et de l’eau

Cet article rafraîchissant se termine et je vous donne déjà rendez-vous pour le prochain article : une nouvelle histoire extraordinaire 😀

Indice : instinct de survie.
Jérémie

Categories: Voyage Tags: , , ,

Islande – Trek Laugavegur (2/2)

Bonjour tout le monde. Je continue sur ce rythme effréné avec ce 3e article sur le voyage en Islande. Toujours consacré au trek Laugavegur, vous aurez l’occasion de voir de nouveaux paysages.

Pour commencer, je vous présente l’équipe avec laquelle je suis parti :

  • à gauche, en casaque blanche : David
  • en 3e position, casaque orange, casquette blanche : Samuel
  • à droite, casaque noire, cheveux au vent : Mathieu
  • en 2e position, bonnet péruvien fixé sur la tête : moi-même

L’arrière-plan est composé d’un camaïeu taupe, paysage désertique : symbole du passé tumultueux et du présent encore hostile.

L’équipe de choc

Après 66 km de marche, quel bonheur d’entrevoir la fin du parcours. Et la lecture des mots « Douche », « Bar », « Piscine » ne font qu’accentuer le bien-être ressenti. Vous apercevrez en arrière-plan le glacier Eyjafjallajökull, dont le nom vous évoque certainement quelques souvenirs : il est l’hôte du volcan Eyjafjöll, qui a paralysé le trafic aérien en 2010.

La fin est proche

Cette troisième photo n’a pas été prise pendant le trek mais quelques heures avant, dans le bus menant à Landmannalaugar. Nonobstant cet anachronisme, vous ne me blâmerez pas de vous présenter cette photo ici. Ce magnifique lac, perdu entre les montagnes, d’un calme olympien, apaisera votre âme.

Une envie de baignade vous prend ?

J’aime beaucoup cette dernière photo. Non pas pour son esthétisme mais par le sens que je veux lui donner. Et si Mathieu s’affolait devant le trajet à parcourir ? La réalité est toute autre puisqu’il ne faisait que se recoiffer de bon matin 😀

Oh my god ! Tout ça ?!?

Et voila le trek Laugavegur se termine ainsi. Toutes les photos prises pendant le trek sont disponible sur le site Photos.mangi.fr. Le prochain article sera dédié aux nombreuses cascades croisées en Islande. La cascade la plus puissante d’Europe, une cascade de 198m, plusieurs de + de 100 mètres. Le pays de la cascade 😉

Categories: Voyage Tags: , , ,

Islande – 2 lions dans le désert – 1 photo, 1 histoire

Comme prévu voici le deuxième article sur le trek Laugavegur. Un article d’un genre un peu particulier, qu’avait inauguré mon ami Pierre. Je vais vous raconter une histoire à partir d’une photo.

Lors de notre passage dans le désert, nous marchions tête basse, tentant de terminer tant bien que mal cette journée de marche. La rigueur et la régularité de nos pas furent troublées par la présence, au beau milieu d’un chemin, de 2 lions sur un rocher. Lire la suite…

Categories: Voyage Tags: , ,

Islande – Trek Laugavegur (1/2)

Bonjour tout le monde !

Comme je vous l’avais annoncé, je reviens d’un merveilleux voyage en Islande. C’eut été l’occasion de dérider l’appareil photo qui s’ennuyait dans la monotonie du train-train quotidien. Avec plus de 1000 photos sur le séjour, j’ai opté pour une sélection de 93 photos. Des paysages à couper le souffle, des cascades, mais aussi des anecdotes : voici le programme des futurs articles. Rien de chronologique mais des articles par thèmes.

Pour commencer, accompagnez moi le long du trek le plus populaire d’Islande : le Laugavegur. Ce dernier s’étend du village / camping de Landmannalaugar jusqu’à la région de Thorsmork (66km). La première photo vous présente ce point de départ après quelques minutes d’ascension. Vous noterez le ciel bleu qui nous a accompagné pendant une bonne partie du séjour. Lire la suite…

Categories: Voyage Tags: , , , ,