Archive

Articles taggués ‘neige’

Corse : le lac di Melo (vallée de la Restonica)

Bonjour tout le monde !

J’ajoute une nouvel article à la série corse avec un peu de retard sur les temps de passage que j’avais prévu. Mais l’essentiel est là : les photos d’une randonnée qui restera ancrée dans les mémoires :)

Au départ de Corte, nous avons emprunté la vallée de la Restonica et sa route étroite et sinueuse. Peu à peu, la neige faisait son apparition au bord de la route, puis par petites touches au milieu de la route. Heureusement, nous voila arrivés au parking annonçant le départ de la randonnée.

Après une préparation mentale et vestimentaire (gants, veste, chaussures de rando) nous prîmes la route vers les sommets et notre cible : le lac di Melo, un magnifique lac de montagne. Mais tout ne pouvait se passer comme prévu. La randonnée facile qui nous attendait se transforme, au gré des chemins, en balade à raquettes : sans raquettes. La neige, passionnée par ces paysages merveilleux, avait décidé de rester plus longtemps que prévu.

Quelques mètres plus haut (le lac se trouve à 1710m d’altitude), nous voila arrivé au lac di Melo : encore gelé.

Cette véritable escalade fût sportive mais sans danger. Les passages les plus pentus était accompagnés d’échelles (glacées). Nous avons également eu l’occasion de croiser : des skieurs. Chacun sa folie 😉 Heureusement le panorama en valait la chandelle.

Tel Jésus, marchez sur l’eau

Une fois notre souffle repris, allongés sur une pierre chauffée par le soleil, nous pûmes commencer à déjeuner. Un repas équilibré évidemment, à base de vin rosé, de pain de campagne et de rillettes. Ce repas fût l’occasion d’attirer les oiseaux nichant aux alentours. Des chocards à bec jaune, oiseaux peu farouches puisqu’ils venaient picorer à nos pieds. Le comportement idéal pour prendre quelques photos 😉

Serait-il en train de bailler ? Un pur produit corse 😉

Le chocard trône dans son milieu naturel

Pour la petite histoire, c’est en repartant de cette randonnée que nous avons croisé la vache mettant bas son veau. Il va s’en dire que cette journée dans la vallée de la Restonica restera un souvenir marquant.

J’espère que vous avez apprécié le récit et les photos et je vous souhaite une agréable journée. La série corse sera certainement une trilogie même s’il me reste beaucoup de photos à vous faire découvrir. Le prochain article sera peut-être plus orienté photos et anecdotes de voyages 😉

Jérémie.

Categories: Voyage Tags: , , , ,

L’étang de Fontmerle sous la neige

Bonjour tout le monde !

Me revoilà, plus rapidement que prévu, pour un nouvel article. Tout cela est dû, en grande partie, aux intempéries neigeuses qui se sont abattues inopinément sur la Côte d’Azur et qui m’ont forcé à prendre des photos au lieu de perdre mon temps dans les bouchons….

Grâce au seigneur ou je ne sais quelle force mystérieuse qui nous contrôle, l’ultime ralentissement, qui remplit mon esprit d’une haine irrépressible envers les pauvres agents d’entretien des routes (toutes mes excuses), eu lieu à quelques dizaines de mètres du fameux mais néanmoins agréable « Etang de Fontmerle ».

Un demi-tour plus tard et me voila arrivé à l’étang, tout de barbe vêtu, moon-boots aux pieds et veste légère par -3°C (oui, même pour un sudiste c’est glacial).

Tenue adéquate pour prendre l’air à la montagne

Malheureusement, je n’avais pas l’appareil qui va bien et qui fait des jolies photos tout seul. Je me suis donc contenter de mon appareil photo compact, le Panasonic Lumix ZX1.

J’ai eu quelques appréhensions avant le déballage des photos. La peur de ne pas retrouver l’ambiance particulière qui régnait sur place. Un calme que je n’avais jamais eu la chance de connaître durant mes nombreuses balades à l’étang de Fontmerle. Seules quelques poules d’eau brisaient le silence (et quelques hélicoptères de la sécurité civile, mais pour continuer la poésie, ce n’est pas top).

Les pieds dans l’eau, la tête dans les nuages

Les gens bloqués dans les embouteillages, par leurs craintes (neige, froid, verglas, bouchons) ou malheureusement et simplement non libérés par leurs employeurs m’ont permis de communier (oui j’ose) l’espace de quelques clichés avec la nature. Et à ceux qui trouveraient que j’exagère, qui n’a jamais aimé rester silencieux, au sommet d’une montagne (ou tout autre endroit calme) à écouter le silence (Peut-on écouter le silence ? Vous avez deux heures pour rendre vos copies) ?

L’eau dans (presque) tous ces états

Tout ça pour dire que je ne regrette absolument pas cet arrêt (et pas seulement car il fût aussi l’occasion de soulager ma vessie après les 2h30 de routes pour faire Cagnes-sur-mer / Mougins) et qu’aux prochains gros flocons sur Grasse, venez m’y retrouver (à l’étang de Fontmerle, je me répète, mais c’est pour Google :D).

Bref, trêves de blablateries indigestes voici les photos.

Le blanc et les couleurs sont éclatantes (aucune référence à une pub)

Glace et neige mêlées

Nature et isolement

Vous trouverez bien entendu toutes les photos de ma promenade sur la galerie de l’étang de Fontmerle. Et si vous vouez une admiration particulière à cet étang, devenez fan grâce à Facebook 😉

J’espère que vous avez apprécié cet article. Pour ma part, j’ai aimé vos commentaires sur le dernier article et je vous en remercie. Je suis également à l’écoute de toutes critiques négatives mais constructives. J’écouterai aussi les positives, rarement constructives mais flatteuses, alors déchainez-vous 😉

Gros bisous,
Jérémie.