Archive

Articles taggués ‘pépinière coulon’

Retour aux sources : la beauté des plantes

Bonjour tout le monde.

Comme promis, après 4 articles consécutifs dans le béton, la grisaille et les musées, je vous souhaite un bon retour vers des choses plus simples mais contradictoirement belles et sophistiquées : les plantes.

Fidèle à mes habitudes, je remercie la pépinière Coulon-Dimev qui m’a ouvert ses portes et m’a permis de prendre de si jolies fleurs en photo.

Maintenant, place au spectacle. On commence par cette photo d’un parterre de fleurs jaunes (dont j’ai eu l’ultime délicatesse d’oublier le nom pour vous offrir la possibilité de m’éclairer) sur un fond bleu / violet / indigo du plus bel effet. Des petits soleils dans un ciel tourmenté ? Je vous laisse seuls juges de cette métaphore. En tout cas j’aime les couleurs, les formes ce cette photo et je suis presque fier de vous la présenter.

Étoiles des champs

On continue avec de la vraie verdure cette fois. A l’image des bouquets de fibres de verre que vous avez surement déjà croisés, cette jardinière pourra colorer votre terrasse en apportant une touche d’originalité. J’aime le côté anarchique de la pousse, un vert absolu et une finesse incroyable. Vous me pardonnerez le jeu de mot de la légende 😉

Fibre de vert

Retour aux fleurs avec ce duo de marguerites (ou des cousines de Marguerite). Vous noterez les couleurs qui composent cette photo. Bleu-blanc-rose. Très proche du drapeau français mais un drapeau où le rose symbole de douceur et de romantisme (c’est Wikipédia qui le dit !) aura remplacé le rouge du sang, du Diable (toujours Wikipédia qui exagère).

Au cœur des fleurs

On termine avec la reine des fleurs, l’orchidée :-) Une orchidée d’une couleur plutôt inhabituelle mais qui sied magnifiquement à ce fond vert. Une photo qui me plaît énormément pour ce mélange de couleurs et la douceur qu’elle dégage.

La Nature se suffit à elle même pour créer

C’est déjà terminé mais j’espère vous avoir satisfait avec cet article 😉 N’hésitez pas à utiliser les boutons Facebook un peu partout pour partager cet article.

Je vous embrasse.
Jérémie.

Categories: Flore Tags: , ,

Préparez vos yeux pour le printemps

Bonjour tout le monde ! Bienvenue sur ce nouvel article qui sera aujourd’hui consacré aux fleurs.

Je sais que le printemps n’est pas encore arrivé et que par conséquent la flore n’exprime pas encore tout son potentiel. C’est vrai… Vous vous demandez donc par quel miracle j’ai pu photographier des fleurs colorées, égayant ce morne hiver (alternance de pluie, de nuages gris non métallisé, de nuages blancs, mais point de soleil).

Pour cela, c’est simple : visitez une pépinière… Par exemple la pépinière Coulon-Dimev près de Toulon. Bon en réalité, il faut des autorisations très difficiles à obtenir que seule la haute sphère des dirigeants est habilitée à distribuer. Donc rabattez-vous sur d’autres pépinières ou attendez le printemps et préparez vous à gambader dans les champs.

Avant de vous agresser avec les photos, je tiens à préciser :

  • toutes les photos ont été prises avec mon nouvel objectif, décrit dans l’article précédent
  • ses photos sont malheureusement imparfaites, je vais donc essayer d’expliquer ce qui me gêne pour chacune d’entre elles
  • vous ne trouverez aucun nom de fleurs, ni leur nom commun, et encore moins leur nom latin (si vous reconnaissez une fleur, un commentaire et je mettrai à jour cet article)

On commence avec un gros plan sur le cœur d’une fleur (du coup je vais devoir écrire « fleur » ou « fleurs » de nombreuses fois, ça va être redondant, je m’en excuse). Ce n’est pas très net pour plusieurs raisons : ceci n’est pas la photo originale, c’est un « zoom » (numérique donc) sur le cœur. On perd donc en qualité. De plus, la capacité de l’objectif à flouter l’arrière-plan est très pratique à distance normale (plusieurs mètres) mais devient difficilement gérable lorsque l’on se rapproche d’un objet (ici environ 30cm de la fleur). Cela demande donc un peu plus d’expérience que je n’en ai pour le moment 😉 Mis à part ces soucis, les couleurs claquent sur la rétine (ou tout du moins ma rétine). (Grâce à ma marraine, nous savons maintenant que cette fleur est un Hibiscus)

Au cœur, haut en couleurs

Suite de la visite florale, avec ces marguerites (j’ai osé un nom, corrigez-moi si besoin). On détache deux spécimens orangés au premier-plan, on devine au second plan leurs congénères rouges. On imagine leurs acolytes multicolores en arrière-plan. Mes regrets ? la mauvaise gestion de la profondeur de champ au premier-plan avec quelques pétales floutés qui n’auraient pas dû l’être (tout ceci par mon entière faute, je ne me flagelle pas encore mais l’erreur ne sera plus tolérée). (Petite correction : ces marguerites sont en réalité des Gerberas)

Marguerite : des tâches de couleurs, pas de prisonniers

Petite pause entre les fleurs, allongé dans l’herbe ? Ce n’est pas de l’herbe, mais on s’y croirait. Aucune trace de lion, ni de Mickaël Vendetta : nous ne sommes pas en Afrique. Je suis plutôt satisfait de cette photo (moins de la référence à La Ferme Célébrités de TF1) mais après les goûts et les couleurs se discutent, je vous autorise (grand seigneur que je suis :D) à penser autrement.

Chasseur d’images

4e photo, 3 fleurs, 1 diagonale. Encore une fois, la netteté n’est pas au rendez-vous. La fleur centrale, comme tout sujet principal d’une photo, ( NDMM : c’est la règle, il y a des exceptions à toutes règles, si vous avez un exemple de photo ou le sujet principale est flou, je suis attentif, afin d’éclairer mes propos), aurait dû être nette. La prise de vue aurait également pu être plus éloignée pour ne pas découper sauvagement les 2 fleurs dans les angles. (Une nouvelle fois grâce à ma marraine, nous apprenons que ces fleurs sont des tulipes :D)

Soleil doré, étoile saignée

Je termine cette série avec ce lot de fleurs prêtes à l’expédition. Je reproche une nouvelle fois le manque de netteté sur le rouge et le jaune. Je regrette un peu le cadrage : du vide dans le coin inférieur gauche et la fleur coupée à droite.

Explosion de couleurs

C’est la fin de cet article, encore une nouvelle fois merci à vous, visiteurs, commentateurs, famille, amis, parfaits inconnus. Comme toujours, vous pouvez trouver d’autres photos sur ma galerie photo : galerie des pépinières Coulon-Dimev. N’hésitez pas à noter vos photos préférées, j’ai comme idée d’article un petit classement de VOS photos préférées.

Au passage, petite dédicace à Pierre alias Boroboro et à sa galerie de photos, puisqu’il m’avait parlé des difficultés relatives à cet objectif et à sa profondeur de champ réduite à grande ouverture.

PS : Après visionnage, ce que je reproche à beaucoup des photos postées ici n’est pas vraiment visible à première vue. N’hésitez pas à cliquer sur les photos pour les voir en plus grand.

PS2 : Merci à ma marraine pour les précisions apportées sur le nom des fleurs présentées. Vous pouvez trouver ses photos (nottament de croisières) sur sa galerie de photos Picasa.