Archive

Articles taggués ‘photos’

Bolivie – Le salar d’Uyuni

Bonjour tout le monde !

Me revoilà après un petit détour de 15 jours à New-York dont j’ai ramené quelques photos à vous proposer… mais plus tard. Aujourd’hui je n’ai pas fini de vous conter notre voyage en terre péruvienne puis bolivienne. Place maintenant au clou du spectacle, le connu et reconnu salar d’Uyuni. Je ne veux pas vous assommer avec trop de chiffres mais en voici quelques-uns :

  • 100 km de large sur 150km de long
  • 64 milliards de tonnes de sel (estimés mais jamais pesés)
  • des cactus de 1200 ans

Autant dire qu’il est facile de se perdre dans un désert de cette taille :)

Heureusement nous étions bien guidés et nous avons eu la chance de nous lever très tôt pour admirer le lever de soleil, seuls, en plein milieu de ce magnifique désert de sel. Je peux vous assurer que le spectacle valait le coût / le coup / le cou (non… lui il va bien). Lire la suite…

Categories: Voyage Tags: , , ,

Savoie – les animaux

Bonjour tout le monde.

Voici en moins d’une semaine un second article (mais pourquoi cette irrémédiable envie d’écrire ? Le besoin de communiquer avec quelqu’un de particulier ? La nécessité de faire passer un message plein d’affection et encore plus ?). Lui aussi dédié à la Savoie, celui-ci sera plutôt dédié aux animaux. Le précédent vous avez fait découvrir (ou redécouvrir) certains paysages savoyards.

Pour commencer à vous montrer les photos d’animaux prises en Savoie, j’aimerai commencer par l’animal symbolique de cette belle région : la vache, le bœuf, l’entrecôte, le steak haché (rayez les mentions inutiles). Une photo prise par beau temps, en fin de journée avec une douce lumière. Le regard menaçant, la queue agitée donne un peu de dynamisme à cette photo. Ma plus belle photo de vache à ce jour (ce n’est pas non plus mon sujet privilégié, je vous rassure ;)) Lire la suite…

Categories: Faune, Voyage Tags: , , , ,

Savoie – Les paysages

Bonjour tout le monde,

comme ça en devient une habitude, voici un article avec 2 mois de retard. Je viens ici vous conter l’incroyable périple en Savoie aux côtés de mes fidèles et vaillants destriers : Samuel et Jennifer. Je vous passerai les détails du road-trip où nous avons emprunté l’agréable route Napoléon pour rejoindre Grenoble puis la Savoie.

Une fois sur place nous avons gambadé (nous gambadâmes pour les amateurs de passé simple) un peu partout entre la Savoie et la Haute-Savoie. Ce fut l’occasion de découvrir de beaux paysages et évidemment de les immortaliser en photos.

Je commence par un site remarquable à découvrir absolument si vous vous rendez en Savoie : les gorges du Fier. Ces dernières sont aménagées d’une passerelle qui vous permettra de pénétrer au cœur des gorges. Le soleil nous a gâté ce jour là et éclaire magnifiquement le feuillage des arbres qui surplombent ces parois rocheuses. En ombre chinoise dans le coin droit de la photo, vous apercevrez Sam photographiant le cours d’eau sculpteur des Gorges du Fier. Lire la suite…

Categories: Voyage Tags: , , ,

Bretagne – Fin de la trilogie

Vous l’attendiez tous, voici le dernier article sur le voyage en Bretagne. C’était il y a près de 3 mois. Vous apprécierez ma rapidité j’en suis sur.

Pas de thème précis pour l’ultime volet de ce triptyque (j’ai décidé de passer en revue mon vocabulaire de mots au préfixe « tri »). Juste mes photos préférées, triturées au minima sous Photoshop : sans tricheries donc.

Je commence par cette petite barque isolée qui n’a rien d’un trimaran. J’ai volontairement laissé de la place à tribord pour donnait de l’importance à l’éclat de l’eau. Un trio de couleurs complémentaires se dégagent : le bleu, le marron et le blanc et rappellent le côté sauvage (j’aurai pu dire tribal non ?) du golfe du Morbihan.

Triste barque vogue au gré du vent

Seconde photo : Julie a eu les tripes de monter sur une poubelle pour obtenir une photo avec un angle différent. Une pierre 2 coups puisque j’obtiens également un oeil différent pour le phare des Baleines de l’île de Ré.

Triomphante, elle s’élance vers le ciel

J’arrive au fond de mon stock de vocabulaire et je me tripatouille les méninges pour commenter cette troisième photo. Je vous présente une place tricentenaire (au moins !) du petit village (mais néanmoins charmant) médiéval de Locronan.

Vieilles pierres et ardoises : pensons à ceux qui ont trimés

On termine en trinquant autour d’un café gourmand servi dans une brasserie à Nantes. Pour l’info nous avons mangé comme des rois pour pas cher. Un amour de pomme de terre !

Et bon appétit bien sur !

Et pour voir si vous lisez jusqu’au bout : on démarre bientôt le concours photos Coucher de soleil ?

Categories: Voyage Tags: , ,

Paris – Basilique, cathédrale, l’église dans tout ses états (2/4)

Nous nous retrouvons une nouvelle fois pour contempler cette magnifique ville qu’est Paris. L’article sera catho-centré puisque uniquement basé sur les photos prises dans les édifices religieux parisiens. Au choix : basilique de Saint-Denis, cathédrale Notre-Dame, églises diverses et variées.

On commence par une visite un Dimanche matin, en pleine messe, à la cathédrale Notre-Dame. Nous avons donc eu la chance de croiser, un curé mais très gradé, peut-être un archevêque (une sorte de sous-pape pour les non initiés) dans sa soutane verte.

C’est lui que vous voyez en arrière-plan de ce magnifique panneau vous invitant à acheter des cierges à 5€. Vous aurez noté l’amusante mention « Sur place ou à emporter » que vous avez certainement déjà entendu chez McDo ou chez le chinois du coin (avec l’accent, sans supplément).

– « Bonjour, un menu Best-of svp »
– « Osties / eau bénite ? »
– « Tout à fait. Ajoutez 2 cierges avec ça. »

Évidemment cette photo est l’occasion de rappeler le vœu de pauvreté des prêtres (mais certainement pas de l’Église) et de montrer que l’inflation est partout.

Chère église

Après ce début d’article engagé, passons à une simple visite de la basilique Saint-Denis, dernière demeure des rois de France. Dans la nécropole, vous trouverez en vrac Louis XVI, Marie-Antoinette, Dagobert ou Charles Martel et bien d’autres. J’ai été fasciné par la luminosité inhabituelle mais intense que j’ai pu découvrir à l’intérieur de cet édifice. La qualité des vitraux m’a également surprise.

On commence par une photo très représentative de la basilique avec à gauche l’architecture (gothique me dit Wikipédia) et à droite les vitraux. Beaucoup de lignes se croisent, le regard se balade sur la photo alternant entre les couleurs vives des vitraux et la pierre moins colorée.

La grande richesse de l’Église : ses monuments

On en termine avec ce sujet consacré à l’église avec des pieds en ombres chinoises. Mais pas n’importe quels pieds. Des pieds de roi. Je ne me souviens plus du roi présenté ici, mais comme cela est très important de le savoir, je lance un appel à tous les podologues qui passeraient par ici : « à qui sont ces pieds ? ».

On retrouve en arrière-plan des vitraux qui nous rappelle dans quel lieu nous sommes.

Qui donc a mis son pied devant l’objectif ?

Categories: Voyage Tags: , , ,

Paris – Un oeil différent sur l’art (1/4)

Chers lecteurs, chères lectrices, je suis heureux de vous retrouver en ces temps de concours sur l’hiver, pour partager enfin de nouvelles photos avec vous. Plus de deux mois se sont écoulés depuis le dernier article « normal », surtout car les photos manquaient (et la motivation aussi).

Mais tout cela est de retour grâce à mon séjour à Paris avec Élodie. Je suis certain que vous l’aviez deviné, chenapans !

Parmi les différentes activités pratiquées dans la capitale, une importante partie fût dédiée à la culture et notamment à la visite de musées. Évidemment, pressés par le chronomètre, nous nous sommes attelés aux incontournables : le musée du Louvre et le musée d’Orsay.

Plutôt que de reproduire simplement une œuvre d’art, j’ai préféré vous présenter aujourd’hui un point de vue différent de certains tableaux ou sculptures. C’est ce j’ai appelé de manière totalement pompeuse et en toute modestie : « un œil différent sur l’art ».

On commence par un tableau magistral, qui a toute sa place dans l’actualité internationale de ces derniers mois, « La liberté guidant le peuple » de M. Delacroix. Ce tableau de 8.5m² a été touché de façon indirecte par des millions de gens puisque vous avez surement eu entre vos mains un ancien billet de 100 francs ( et pour plus d’infos sur ce tableau, c’est Wikipédia qui gère).

Il n’est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage (Périclès)

En plus de montrer l’engouement populaire avec cette foule amassée devant ce chef d’œuvre, j’aime beaucoup cette photo pour l’analogie entre le bras levant le drapeau ou tenant le pistolet avec le bras du touriste tenant son appareil photo. En déviant largement on peut se demander : « La technologie permettra t-elle l’émancipation des peuples ? » Les précédents tunisiens et égyptiens (Internet avec Facebook et Twitter en tête) doivent être confirmés.

Après cet épisode sérieux, on reste très proche de l’Egypte mais avec un peu plus de légèreté en passant derrière une œuvre d’art. Derrière un sphinx plus précisément. Ce que j’aime sur cette photo, c’est le jeu d’ombres et de lumières sur les courbes de cette sculpture. On aperçoit quelques hiéroglyphes en arrière-plan, permettant de donner des indications sur ce qui a été photographié. Le noir et blanc a été choisi pour donner plus de valeurs à la lumière et effacer les couleurs trop vives de cette satanée touriste qui s’est incrustée :-)

Ce sphinx est-il en sécurité à Paris ? Doit-on lui rendre sa liberté ?

Pour conclure, un cliché que j’aime beaucoup et qui représente la copie d’un tableau en cours de finalisation avec son modèle original en arrière-plan. La qualité de la copie me semble extraordinaire. De nombreux copistes travaillaient dans les allées du Louvre lors de notre visite et j’ai pu y découvrir les différentes étapes de création d’un tableau. Un travail long et fastidieux que jamais je n’avais imaginé (faire une copie, c’est aussi simple que de passer un tableau dans un photocopieur non ?).

Vous voulez chercher les 7 différences ?

Merci de votre lecture, merci de votre passage si vous ne faites que regarder les images et à très vite !
Si vous ne l’avez pas encore fait, n’oubliez pas de voter afin de départager les participants du concours : http://blog.mangi.fr/votes-concours-photo-3-hiver/

Categories: Voyage Tags: , , , , ,

MAMAC : Musée d’art moderne à Nice

17/12/2010 2 commentaires

Voici un article qui ne va pas plaire à tout le monde :-)

Que faire lors des dimanche pluvieux ? Jeux de société ? Jeux vidéos ? Cinéma ? Il existe une alternative à cela : les musées. En tant que grassois (habitant de Grasse, capitale mondiale de la parfumerie), mis à part les parfumeries et le musée international de la parfumerie, l’accès aux musées est limité (en réalité, je ne me suis jamais renseigné, mais je n’ai jamais entendu parler de musées à Grasse…). Heureusement, Nice ville de culture réputée (ou pas) regorge de musées plus ou moins intéressants (selon vos goûts). Voici une liste non exhaustive :

  • musée d’art naïf (ca vends du rêve)
  • musée de paléontologie (Terra Amata)
  • musée Massena
  • musée Marc Chagall
  • musée Matisse
  • MAMAC (musée d’art moderne et d’art contemporain)

C’est ce dernier qui nous intéresse puisque le seul que j’ai visité pour le moment. Élodie fût mon accompagnatrice, elle apparait beaucoup sur les photos que je vais vous présenter. En plus de l’atout charme indéniable qu’elle apporte aux photos (:-D), elle sert également d’élément de comparaison entre la taille des œuvres et la taille humaine.

On commence par cette pose / pause devant une fresque murale impressionnante par sa taille et son étendue (le tour de la pièce). Ce travail au fusain (ou à la flamme, petit trou de mémoire) décrit la Côte d’Azur. En plus de nous proposer un reflet intéressant pour la composition, la flaque au premier plan représente la mer Méditerranée. La parcelle de fresque de cette photo représente le haut-pays, avec ces villages à l’architecture typique, ses oliviers, ses monts.

La Côte d’Azur d’un œil différent

Pose suivante devant une photographie en noir et blanc représentant un beau requin… blanc. Petit jeu avec le reflet pour créer l’illusion d’une mort proche, dévorée par ce gros poisson. Au passage, magnifique photographie : la photo est dangereuse pour la santé dans ces moments là. Tous les reflets ne sont pas utiles dans cette photo, quelques retouches seraient nécessaires pour masquer les éléments parasites.

Les dents de la mer II

Toujours en intérieur, une vue globale d’une des pièces du musée. Pour montrer l’espace et la taille des toiles, notre modèle est toujours là, fidèle au poste, bien placée entre 2 peintures afin de rien masquer. Une fois encore, le sol brillant reflète la lumière et accentue l’impression de profondeur, tel un miroir.

Seule face à l’art

On termine la visite du musée d’art moderne de Nice à l’extérieur sur son toit. Une oeuvre colorée et totalement abstraite qui s’élance vers le ciel. La rigueur des lignes et des cubes entre en symbiose avec la douceur des nuages présents. J’aime beaucoup cette photo qui est équilibrée mais qui ne plaira pas forcément.

J’adoooooore l’abstrait

A bientôt chers visiteurs ! Et n’oubliez pas le concours photo n°3 ! L’hiver, la neige, le froid est à la fête 😉

Categories: Sorties Tags: , , , , ,

Etang de Fontmerle – l’automne

Bonjour,

si vous êtes un fidèle lecteur vous avez certainement déjà aperçu des photos de l’étang de Fontmerle, cet étang proche de Mougins. Mais je ne vous ai jamais fait parvenir de photos prises à l’automne : et pour cause j’avais bouder cette saison la croyant morne, triste et donc peu photogénique.

Mal m’en avait pris puisque j’y ai découvert des couleurs uniques, un camaïeu orangé de plus belle facture. C’était totalement pittoresque (ce mot n’a rien à faire ici, mais j’aime bien réutiliser les mots d’Élo :-)).

Commençons par un portrait d’arbre, de tête en pied, de racine en cime qui nous permet d’apprécier le dégradé de couleur : symbole de l’automne. Le ciel uniformément bleu ajoute du contraste et joue sur les tons chauds et froids. Je pourrai partir dans une prose longue et ennuyante, vous expliquant que les tons chauds symbolisent l’été, les tons froids l’hiver et que l’automne se trouve donc coincé entre ces 2 belles saisons. Se faisant, l’automne doit exprimer tout ses charmes pour continuer d’exister. Bien sûr, je veux vous garder sur cet article consacré à l’étang de Fontmerle et je me refuse à cette prose. Bref, après le poids des mots place au choc des photos (©Paris Match).

Je me dégrade

On continue dans les photos symboles : 3 arbres, 3 couleurs, 3 saisons. De gauche à droite : l’automne rouge, l’hiver nu, l’été vert (un vert laid, mais vert quand même !). C’est totalement tiré par les cheveux, je vous l’accorde mais je brode (deuxième dédicace pour Élo) pour donner un peu de lecture :-).

Semblables mais si différents

On termine avec une photo en sous-bois, un plan plus rapproché, au cœur même de l’automne. Encore une fois, l’élément important de la photo est : la couleur. Des feuilles variant du jaune au rouge en passant évidemment à l’orange (le passage à l’orange est sanctionné d’une amende de 35€). Le contre-jour sur le tronc et les branches de l’arbre renforce le côté sombre de l’image et nous plonge dans l’ambiance.

Rouge devant, orange derrière

J’espère que cette série vous a plu et tenez vous prêts, faites chauffer les appareils photos, un concours approche à grand pas 😉

Gordes et le mont Ventoux : visite en Avignon

Alléluia et bonjour tout le monde !

Nous nous retrouvons enfin après de longues semaines dans l’attente d’un nouvel article. Délai plus ou moins indépendant de ma volonté : quelques soucis au niveau de mon hébergement qui rends la mise en ligne des photos très difficile.

Mais l’essentiel est là, un nouvel article, des nouvelles photos et même un bon stock qui devrait me permettre de vous alimenter pendant quelques temps 😉

Dans ce billet je viens vous conter mon aventure qui a eu lieu en Septembre à Avignon où je m’étais rendu pour le repas des anciens de mon université. Avec mon ami Pierre, sa chère et tendre Fanny et un ancien néo-zélandais : Mathieu. Dans le but de découvrir les alentours de l’ancienne cité papale (Avignon, palais des Papes, tout ça…) nous nous rendîmes vers le mont Ventoux, l’enfer du cycliste. La bas, ce fût également l’enfer pour nous avec des conditions dantesques (1°C, vent violent, brouillard). Nous bravâmes ce froid polaire, sortîmes de la voiture et enlevâmes nos vêtements (voyeurs passez votre chemin, Fanny reste habillée). Ces moments de folies, source de souvenirs inépuisables, je les conseille à tous. Ca revigore, ca tonifie, c’est bon pour la peau :-)

Crazy @ Britney Spears

La route fût également l’occasion de découvrir un village provençal appelé « Gordes » (Gordo en provençal), situé dans le parc naturel du Lubéron. La pause déjeuner avec vue sur le village fût des plus agréables et nous permîmes (promis je me calme sur le passé simple pour la suite) de lézarder au soleil. Avec vue vue pareille, nous avons pris notre temps pour savourer le moment présent (Carpe Diem Caesar te salutant, autres termes en latin abscons) et notre digestion fût douce.

Panorama Gordes, LubéronBelle de loin : de loin la plus belle

Rapprochons nous maintenant, allons au cœur de Gordes, arpentons ses petites ruelles pavées. Vous y découvrirez des endroits très agréables où vous pourrez vous reposer après avoir monté, puis descendu, puis remonté, puis… Et oui, un village à flanc de colline, ca use les souliers (et les mollets). Parmi les endroits qui m’ont frappé, cet escalier que l’on pourrait croire taillé dans la roche, menant à une maison sur front rocheux. J’aime cette photo pour le contraste des couleurs, l’opposition entre la douceur du ciel et la rigueur de la roche, de la création humaine à l’œuvre de la nature.

Gordes, escalier en pierreEscalier vers le paradis (Heaven stairs ;-))

On termine la visite par une photo prise au retour du mont Ventoux, quelques heures plus tard seulement. Des nuages menaçant, écrasant même. La vaste étendue, les courbes des collines, les contrastes entre ombres et lumière : autant de critère qui me font aimé cette photo, qui n’est pas au top techniquement. Le personnage (Mathieu) permet de mieux apprécié la taille des éléments composant la photo.

Nuages au mont Ventoux

Du haut de ses nuages, 4000 volts vous contemplent

Sur cette référence historique, nous terminons la visite du Lubéron, de Gordes, du mont Ventoux (spéciale dédicace à Google). J’espère que les photographies vous ont plus. Si vous êtes aux alentours d’Avignon, n’hésitez pas à quitter le canapé et à rater Stade 2, Walker Texas Rangers ou autre émission du week-end pour vous aérer l’esprit :-)

Bien à vous.
Jérémie.

Categories: Sorties Tags: , , , ,

Le Morbihan, son golfe et ses alentours

Coucou lecteurs ! Je viens vous faire partager les dernières photos prises lors de mon séjour en Bretagne : il y a maintenant près de de 2 mois. Le dernier jour a été consacré au golfe du Morbihan et à ses alentours.

Je ne m’attarderai pas trop dans cet article ayant oublié une bonne partie des noms des lieux visités… Je me suis aidé autant que possible de Google pour vous offrir le maximum d’informations.

On commence par une vue du golfe du Morbihan, donnant une grande place aux nuages et au ciel bleu qui rendait ce lieu intéressant photographiquement parlant. Je suis globalement déçu des photos prises ce jour là. Elle ne reflète pas ce que j’ai pu admirer de mes propres yeux. Le meilleur appareil photo restera toujours vos yeux… nonobstant la complexité du cerveau et l’impossiblilité d’effectuer une recherche précise sur du long terme là dedans. Vivement le futur et les Hommes bioniques. Je m’égare, voici la photo :

Appel à s’envoler

On reste dehors pour une balade autour des douves du château de Suscinio. Très belle belle demeure du XIIIe siècle, ce château est classé monument historique depuis 1840. Ces caractéristiques permettent à la forteresse d’être un des lieux les plus visités du Morbihan.

Toujours dans l’ancien mais en intérieur pour protéger notre peau du pugnace soleil breton : la visite de l’édifice religieux de Ploermel (église ? cathédrale ? basilique ? quelqu’un pour éclairer ma lanterne ?) fut requinquante. Proche d’une horloge atomique d’une rare précision, ce vitrail représente certainement l’arrivée du Père Noël (en haut à droite) venu annoncer aux soldats qu’ils seront privés de cadeaux cette année. Mécontents, ces derniers le menace de mort. Après cette libre interprétation de cette scène religieuse certainement importante, je vous laisse contempler les couleurs vives et la finesse de ce vitrail.

Le vitrail revit grâce à la photo couleur

On termine avec une masure à colombages se trouvant dans un village dont j’ai oublié le nom. J’ai découvert grâce à ce périple en Bretagne que le pays du Gewurztraminer (l’Alsace) ne possédait pas le monopole du colombage. Wikipédia m’a ensuite appris que ce style de bâtisse est présent dans l’Europe entière et même au Brésil, aux USA et en Australie. Comme quoi, on en apprends tous les jours ;-). J’aime évidemment cette photo pour ses nuages tellement blanc que ça en éblouirait Gilbert Montagné, son ciel bleu surréaliste et la jolie gouttière (à droite, au cas où vous la manqueriez). Bref une photo qui n’est là que pour parler de Gewurztraminer (mais aussi de pinot gris, de sylvaner, de riesling, tout ça en vendanges tardives s’il vous plaît).

Mais où est la cigogne ?

Je vais éviter de terminer l’article en parlant de vins blancs alsaciens pour ne pas mettre l’eau à la bouche à vous, chers lecteurs. De plus, je ne voudrais pas attiser la haine des fans d’autres AOC (Sauterne, Monbazillac, Muscadet, etc…).

J’en profite pour me féliciter (auto-satisfaction : niveau 4 de la pyramide de Maslow) d’avoir autant brodé pour faire un article bien rempli (vous n’aurez pas appris grand chose donc rempli de vide :-D). J’en profite pour remercier tous les futurs commentateurs et vérifier votre bonne lecture de l’article :

  • Quand a été construit le chateau de Suscinio ?
  • Quel est, à mes yeux, le meilleur appareil photo ?
  • Quel vin préférais-je ?

Et si quelqu’un veut m’aider à trouver le nom de la ville de la 4e photo, voici les indices : le canal Nantes-Brest le traverse, il se trouve entre le château de Suscinio et Vannes et j’ai d’autres photos pouvant vous aider.

Merci à tous.
Jérémie.

Categories: Voyage Tags: , , ,